Coronavirus en France : 3 168 nouvelles hospitalisations et 472 décès – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Lundi, la France avait enregistré le bilan quotidien le plus élevé depuis le début de la 2e vague épidémique avec 551 morts en 24 heures. Ce mardi, la Direction générale de la Santé a communiqué un bilan de 472 décès dans les dernières 24 heures.

Le record de décès comptabilisés en 24 heures à l’hôpital lors de la première vague de l’épidémie avait été franchi le 6 avril, avec 613 décès.

Les nouveaux décès – à l’hôpital ainsi qu’en Ehpad et autres établissements médico-sociaux – portent le bilan total des morts du Covid-19 en France à 42 207, selon l’agence sanitaire. 

“Le pic de l’épidémie est devant nous, la 2e vague progresse toujours”, avait mis en garde lundi le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon.

Dans les services de réanimation, les admissions sont également à la hausse avec 472 de plus en 24 heures, soit un total de 4 736 patients touchés par le Covid-19 dans ces services, sur une capacité totale et toutes pathologies confondues déjà portée de 5 000 à 6 400 lits et qui devrait bientôt passer à 7 500.

Et 31 477 malades du Covid sont actuellement hospitalisés, avec plus de 3 168 en 24H, se rapprochant du pic enregistré le 14 avril, avec 32 292 hospitalisations. Au total, 1 829 659 de cas positifs sont confirmés, soit 22 180 plus que lundi. Le taux de positivité s’élève à 19,6%.

Dans les Ehpad privés

La situation épidémique dans les maisons de retraite “continue de se dégrader”, et les “quatre à six semaines à venir vont être difficiles”, a prévenu mardi le principal syndicat des établissements privés, qui s’alarme en outre de graves problèmes d’effectifs.

“La situation se tend depuis le 20 octobre”, avec une multiplication des clusters et une “accélération des décès” depuis la semaine du 26 octobre, a souligné Florence Arnaiz-Maumé, la déléguée générale du Synerpa.

Selon les dernières données publiées lundi par Santé Publique France, le nombre moyen de décès par jour dans les établissements médico-sociaux (c’est-à-dire surtout les Ehpad) a connu une “forte augmentation” depuis mi-octobre : alors qu’il se maintenait sous les 5 décès par jour de juin à août, cet indicateur a atteint 74 décès par jour en établissements et 36 à l’hôpital lors de la semaine du 26 octobre au 1er novembre.

En Occitanie, la situation dans les Ehpad est “extrêmement critique”, a confirmé le directeur de l’agence régionale de la Santé (ARS). “Aujourd’hui un très grand nombre est touché dans notre région et malheureusement beaucoup plus que lors de la première vague”, a expliqué Pierre Ricordeau lors d’une visioconférence devant la presse.

Il a d’ailleurs cité les chiffres hebdomadaires du Covid en Ehpad : 818 cas confirmés de résidents, 428 parmi les personnels, 56 hospitalisations de résidents et 63 résidents d’Ehpad décédés, dans l’établissement ou à l’hôpital.

Malgré ces chiffres alarmants au niveau national, la situation est encore “maîtrisée”, a tempéré la déléguée générale du Synerpa, Mme Arnaiz-Maumé, notamment car les établissements sont désormais bien dotés en équipements de protection – contrairement à ce qui s’était passé lors de la première vague de l’épidémie. “Ce qui manque le plus, ce sont les effectifs”.

Tableau des données hospitalières sur 7 jours

Leave a Reply

%d bloggers like this: