Coronavirus : des centaines de personnes rassemblées ce matin devant le tribunal de commerce de Marseille, suivez notre direct – La Provence

Spread the love
  • Yum

Raoult accuse l’AP-HM 

Dans un courrier révélé hier soit par le Monde, le directeur de l’IHU Méditerranée accuse son confrère le Pr Dominique Rossi, président de la commission médicale de l’AP-HM, de “porter une responsabilité dans les mesures déraisonnables prises, contre la ville, par le ministre de la Santé”. Didier Raoult fait référence à un mail interne que le président de la CME a adressé il y a quelques jours au corps médical du CHU pour l’alerter sur une “dynamique de croissance en termes d’hospitalisations” et les solliciter les chefs de service pour que leurs équipes viennent prêter main-forte pour surmonter les difficultés d’effectifs.

“Relative stabilité”

Contestant les chiffres donnés par le Pr Rossi, le Pr Raoult relativise la gravité de la situation, et exprime son “profond désaccord avec les messages alarmistes transmis par l’institution”. Contacté hier soir, le Pr Dominique Rossi dit “être tombé de la chaise” à la lecture de ce courrier (que Didier Raoult a adressé en copie au directeur général de l’AP-HM et à celui de l’ARS). “Mon travail consiste à anticiper tous les scénarios afin d’organiser la prise en charge des malades; c’était l’objet du mail que j’ai envoyé à mes confrères, comme je le fais régulièrement”.

S’il admet que les hospitalisations Covid ont connu une “relative stabilité” en début de semaine, le président de la CME observait hier soir que “le nombre de malades admis en réanimation remonte, à Marseille, dans les BdR et en Paca”.

Quant à l’influence que ce courrier aurait pu avoir sur les décisions ministérielles, Dominique Rossi hausse les épaules : “Ce mail n’est pas sorti de l’AP-HM. Et Didier Raoult est certainement plus proche que moi d’Olivier Véran”. 

Pas de panique  

Ce matin encore, le Pr Raoult , dans un tweet, assuré que “les données de Santé Publique France (consolidées) ne sont pas en mesure de justifier la moindre panique concernant la circulation du virus à Marseille”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *