Coronavirus : couvre-feu, reconfinement, télétravail… les pistes à l’étude avant l’allocution de Macron – LaDepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Un conseil de défense à huis clos se réunit mardi 13 octobre pour étudier de nouvelles mesures visant à réduire la circulation du coronavirus, en plein rebond en France. On fait le point sur ce qui est envisagé par l’exécutif, avant l’interview du président de la République mercredi soir.

L’épidémie de coronavirus s’emballe en France, qui a passé le cap des 20 000 cas positifs quotidiens depuis plusieurs jours. Douze départements sont en “alerte maximale”, dont la Haute-Garonne, synonyme notamment de fermeture totale des bars. Face à cette “deuxième vague forte”, selon le Premier ministre Jean Castex, un conseil de défense se réunit à huis clos ce mardi 13 octobre pour étudier de nouvelles mesures, qui pourraient être annoncées par Emmanuel Macron sur TF1 et France 2 mercredi soir.

  • Un couvre-feu

L’enjeu principal : limiter les rassemblements dans les sphères privées, un sujet aussi délicat que déterminant. “La vie privée, c’est un gros sujet d’inquiétude. Les soirées estudiantines, les réunions familiales. Mais on ne peut rien interdire”, a confié l’un des conseillers d’Emmanuel Macron à BFMTV. Le conseil pourrait notamment décider d’instaurer un couvre-feu, à 20h, à 22h ou à 23h, selon les scénarios, explique Le Point.

A lire aussi : Coronavirus : Toulouse et 16 communes de la métropole sont passées en zone d’alerte maximale cette nuit

  • La fermeture des commerces

Les ministres pourraient également envisager de durcir l’accès aux lieux publics, en fermant les lieux les plus susceptibles de mettre la population en contact : les commerces, selon les pistes étudiées évoquées par le Monde.

  • Un reconfinement

Quant à la possibilité de reconfinements locaux, “rien ne doit être exclu quand on voit la situation dans nos hôpitaux”, a prévenu Jean Castex lundi, sur Franceinfo. Il a cependant préciser qu’un reconfinement général devait être éviter “par tous les moyens”. Selon les informations du Monde, l’hypothèse d’un reconfinement, quel qu’il soit, n’a jamais été évoquée dans le cadre du conseil de défense ou du conseil des ministres depuis la rentrée.

  • Le télétravail

Une autre piste envisagée serait de fortement encourager voire de rendre obligatoire le télétravail. “Les transports sont bondés, et tant que le message ne vient pas du plus haut sommet de l’État, les chefs d’entreprises et les RH ne sont pas prêts à remettre en place le télétravail”, déplore un proche d’Emmanuel Macron aurpès de BFMTV. “Ça remonte de partout. C’est potentiellement un des axes majeurs de la lutte contre la deuxième vague, et on voit bien que jusqu’ici, les ‘incitations’ ne fonctionnent pas.”

A lire aussi : Echec de StopCovid : à quoi ressemblera la nouvelle application qui sortira le 22 octobre ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *