Coronavirus : couvre-feu à 19 h et confinement le week-end, les mesures chocs réclamées par des médecins – Midi Libre

Spread the love
  • Yum

Alors que le couvre-feu concerne désormais deux tiers des Français, soit 46 millions de citoyens dans un total de 54 départements, le gouvernement semble désormais envisager un reconfinement.

La France se dirige-t-elle vers un reconfinement ? Le gouvernement français n’exclut plus la possibilité d’un reconfinement pour faire face à la deuxième vague d’infections au Covid-19, a indiqué dimanche 25 octobre Cédric O, le secrétaire d’État en charge de la Transition numérique.

“Ne rien écarter”, “tout est possible”

“Il ne faut absolument rien écarter et voir en fonction de l’évolution de l’épidémie ce qu’il faut faire”, a-t-il déclaré sur franceinfo, en réponse à une question sur la possibilité d’un reconfinement. “Tout est possible”, a ajouté le secrétaire d’État.

A lire aussi : Baisse des températures et coronavirus : le cocktail qui inquiète les scientifiques

“La situation va s’alourdir”

Samedi, le ministre de la Santé a alerté les députés à l’Assemblée nationale : “La situation va s’alourdir dans les prochains jours et semaines, quoi que nous fassions”. Vendredi, Emmanuel Macron s’est exprimé sur la question d’un éventuel reconfinement, lors d’un déplacement dans un hôpital du Val-d’Oise : “Ces mesures […] n’ont pas vocation à être réduites, mais elles seront peut-être renforcées“, a déclaré le chef de l’État.

Reconfinements locaux ou plus larges

Il a précisé qu’il était “trop tôt, aujourd’hui, pour dire si on va vers des reconfinements locaux ou plus larges. “Nous devrons envisager des mesures plus dures“. 

La perspective d’un nouveau confinement est donc bel et bien envisagée par les autorités. Dans sa conférence de presse du jeudi 22 octobre, Jean Castex a lui aussi envisagé cette possibilité : “Si nous ne réussissons pas collectivement à juguler l’épidémie, […] nous devrons envisager des mesures beaucoup plus dures”.

Les options des scientifiques

Pour de nombreux spécialistes, le reconfinement pourrait être l’ultime solution pour endiguer la propagation du virus.

A lire aussi : Coronavirus : la liste des 54 départements où le couvre-feu entre en vigueur ce vendredi

Pour Arnaud Fontanet, qui s’exprimait vendredi dans les médias, le reconfinement local “fait partie des options. On fait tout pour éviter” un confinement général mais “un confinement local est possible”, selon ce membre du Conseil scientifique.

Confiner les populations à risque

Pour l’épidémiologiste Martin Blaschier, la question du “couvre-feu devient presque désuète”, a-t-il déclaré sur Franceinfo. Et d’ajouter : “Aujourd’hui, il faut aller jusqu’à des scénarios de reconfinement. Il y a une telle accélération”. Selon, lui, il faut protéger les populations à risque en les confinant chez elles. 

Ce scénario avait déjà été envisagé au printemps dernier pendant le confinement pour les personnes âgées ou les personnes fragiles souffrant de certaines pathologies. Mais n’avait pas été retenu par le chef de l’Etat,  pour “ne pas créer de discriminations entre citoyens”.

Couvre-feu à 19 h et confinement le week-end

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpe, les médecins tapent du poing sur la table. Les médecins de l’Union régionale des professionnels de santé libéraux (URPS) de la région Auvergne-Rhône-Alpes réclament un élargissement du couvre-feu et un confinement de la population le week-end, estimant que “la situation est grave et le temps n’est plus aux demi-mesures”.

Nouveau record de contaminations en France

Le dernier bilan du Covid-19 fait état de 116 nouveaux décès en France au cours de ces dernières 24 heures. Par ailleurs, 52 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées.

Leave a Reply

%d bloggers like this: