Coronavirus : avec plus de 360 morts, le bilan en Chine dépasse celui de l’épidémie de SRAS – Le Monde

Spread the love
  • Yum
L’hôpital provisoire Huoshenshan, à Wuhan, a été construit en quelques jours seulement et doit accueillir ses premiers patients dans la journée.

C’est un nouveau cap symbolique dans l’épidémie de pneumonie aiguë qui touche principalement la Chine depuis décembre. Le nombre des décès confirmés dus au coronavirus y est passé à 361 morts, soit davantage que pour l’épidémie de SRAS en 2002-2003 (349 en Chine continentale). Lundi 3 février, les autorités de la province du Hubei, épicentre de la contagion, ont en effet rapporté 56 nouveaux décès.

Dans son point quotidien, la Commission provinciale de la santé a aussi fait état de 2 103 nouveaux cas confirmés d’infection dans le Hubei. Ces cas supplémentaires portent à près de 17 300 le nombre total des infections confirmées dans l’ensemble de la Chine, selon les chiffres officiels.

A leur réouverture, après un long week-end de congé lié au Nouvel An chinois, les bourses du pays ont dévissé de près de 9 %, premier indicateur que l’apparition du virus pourrait aussi avoir de fortes conséquences économiques. Dans les premiers échanges, l’indice composite de la Bourse de Shanghai plongeait de 8,73% à 2.716,70 points, et la Bourse de Shenzhen, deuxième place de Chine continentale, perdait 8,99% à 1.598,80 points. A l’inverse, à la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng résistait (+0,17% à 26.356,22 points).

L’épidémie a pris à présent les proportions d’une urgence sanitaire mondiale avec des cas signalés dans plus de vingt pays.

Trois nouveaux cas aux Etats-Unis

Dimanche, après le premier décès hors de Chine – aux Philippines, les Etats-Unis ont confirmé trois nouveaux cas de contamination au 2019-nCoV. Le virus a été détecté à Santa Clara, dans la baie de San Francisco, chez une patiente de retour de la province du Hubei, ont annoncé les autorités sanitaires de Californie. La patiente a été placée à l’isolement. Toujours en Californie, un couple âgé de 57 ans – dont le mari revenait de Chine – a été testé positif dans le comté de San Benito

Les autorités sanitaires californiennes ont été informées dimanche matin de ce nouveau cas par le Centre américain pour la prévention et le contrôle des maladies. La Maison Blanche a décrété l’état d’urgence sanitaire sur le territoire américain, et l’entrée est désormais interdite aux ressortissants étrangers s’étant récemment rendus en Chine.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : les Etats-unis se barricadent et s’inquiètent des conséquences économiques

Les pays du G7 vont se concerter pour apporter une réponse « uniforme » face à l’épidémie, a annoncé dimanche le ministre allemand de la santé. « Nous sommes convenus qu’il doit y avoir une conférence téléphonique des ministres de la santé du G7 », a expliqué Jens Spahn.

Le virus serait apparu en décembre sur un marché de Wuhan, qui vendait des animaux sauvages. L’épidémie s’est ensuite répandue au-delà du Hubei lorsque des citoyens chinois ont voyagé à travers le pays et dans le reste du monde, notamment à l’occasion des traditionnelles festivités du Nouvel An chinois.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Epidémie de coronavirus : les réponses aux 40 questions des lecteurs du « Monde »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *