Coronavirus : Agnès Buzyn s’explique ce mardi sur la gestion de la crise sanitaire – LCI

Spread the love
  • Yum








EN DIRECT – Crise sanitaire : suivez l’audition d’Agnès Buzyn face aux députés | LCI

































Santé

BAS LES MASQUES – A peine tournée la page de sa cuisante défaite aux élections municipales à Paris, l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn se retrouve sur la sellette, mardi 30 juin, face aux députés désireux de “tirer les leçons” de la crise du coronavirus.

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

Sur les stocks de masques, Agnès Buzyn se défend en faisant la chronologie de son action au ministère : “Quand un ministre arrive aux affaires, il doit se prémunir de tous les risques. (…) Cette gestion des risques nécessite qu’il y ait des moyens de réponses. Ces moyens sont centralisés auprès de Santé Publique France. (…) A mon arrivée au ministère en 2017, je rédige un nouveau contrat d’objectifs pour l’agence. (….) Je demande qu’on me propose une doctrine plus efficiente des stocks, car ils ont besoin de tourner, d’être contrôlés… “

“La ministre ne gère pas plus les masques que le reste : quand je parle de Santé Publique France, je parle de l’ensemble des risques. IL n’y a pas une prévention plus forte pour les masques que les capsules d’iode en cas d’attaque nucléaire, par exemple.”

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

Le niveau d’alerte monte le 24 janvier, quand nous avons les 3 premiers cas rapportés en France. Je prends immédiatement des décisions, multiples. Je décide d’appeler le directeur de l’OMS. Je n’arrive pas à le joindre ce jour-là. (…) J’appelle le ministre de la Santé croate (ndlr : le pays a alors la présidence de l’UE) pour organiser un conseil européen des ministres.”

“Je demande qu’on me fasse remonter toutes les capacités en terme de respirateurs, de stocks de masques, de matériels. Il n’y a pas de bouton au ministère pour avoir ces informations là. (…) Je demande qu’on le fasse en 24h. J’appelle le Président et le Premier ministre pour organiser une réunion. (…) Voilà ce que je fais dans le weekend du 23 ou 24 janvier.”

Sur les masques : “La première commande de masque est partie le 30 janvier.”

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

Agnès Buzyn sur sa conférence de presse le 21 janvier  “Je pense être la seule ministre de la Santé européenne à faire une conférence de presse aussi tôt. A ce moment là (ndlr : le 21 janvier), il n’y a pas d’alerte de l’OMS. A partir de là, nous décidons de faire une conférence de presse tous les jours pour informer les Français. (…) C’est bien car j’ai la perception qu’il se passe quelque chose et que cela peut évoluer que je décide de m’exprimer.”

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

Agnès Buzyn : “Je décide le 11 janvier de faire une alerte. (…) A partir du 22 janvier, nous avons la notion de la contamination inter humaine, qui change le regard que nous portons sur ce coronavirus.”

Sur sa première prise de parole consacrée au virus : “Je décide de faire ma première conférence de presse pour alerter les médias et les Français qu’il existe ce phénomène en Chine.” (…) Je dis ce jour- là : “Le risque de transmission en France ne peut être exclu, d’autant qu’il existe des lignes direct entre Wuhan et la France.””

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

Que savait la ministre en janvier ? Comment a-t-elle géré les stocks de masques ? Agnès Buzyn : “Dans une nouvelle crise sanitaire, avec un agent pathogène émergent, on adapte les décisions qu’on prend au niveau d’informations que nous avons à un moment précis. Mon état d’esprit : j’ai une expérience des crises sanitaires, par mon passé de médecin. (…) J’ai eu une première alerte au cours du 25 décembre, via un blog que j’ai vu passer sur Twitter. (….) L’OMS a fait une notification le 1er janvier aux agences sanitaires du monde.”

“Mon premier nouveau niveau d’alerte est, je crois, autour du 11 janvier, quand la Chine annonce un premier décès. On a l’information qu’il s’agit d’un nouveau coronavirus. Je décide à ce moment là d’informer le président de la République et le Premier ministre de ce phénomène.”

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

Agnès Buzyn débute par un propos liminaire  : “Je souhaite pouvoir m’expliquer sur l’exercice des responsabilités qui ont été les miennes à la tête du ministère.”

“Oui, notre pays a vu le meilleur et il est tout à fait légitime de s’interroger sur les faiblesses observées.”

“(…)Je sais que je serai interrogée sur les questions pour lesquelles j’ai quitté mon ministère et sur ce que j’ai pu faire (…) et les décisions que j’ai pu prendre.”

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

Interrogée sur le système de soins et sa capacité à faire face à une crise crise sanitaire, Agnès Buzyn : “Notre pays, l’ensemble de la planète, ont été confrontés à une épidémie sans précédent. En France, nous sortons de la phase aiguë. (…) Je pense à tous ceux qui ont été touchés (…), aux personnels de santé (…) au ministère de la Santé (…) aux services de l’Etat qui se sont mobilisés (…) aux établissements sociaux.”

BUZYN FACE AUX DÉPUTÉS

L’audition de l’ancienne ministre de la Santé s’apprête à débuter à l’Assemblée nationale.

MALADIE PROFESSIONNELLE 

Le ministère de la Santé a officialisé ce mardi la reconnaissance automatique en maladie professionnelle pour les soignants atteints du Covid-19. La reconnaissance est également facilitée pour tous les salariés ayant travaillé pendant la période de confinement.

Le coronavirus officiellement reconnu comme maladie professionnelle pour les salariés

FOOTBALL

La Coupe d’Afrique des Nations, qui devait se tenir en janvier 2021 au Cameroun, est finalement reportée à 2022 en raison du coronavirus. 

OLIVIER VERAN 

“Croyez moi, j’ai bien cherché et je n’ai pas trouvé”. Interrogé à l’Assemblée nationale sur le projet de revalorisation des salaires pour les soignants, Olivier Véran assure qu’aucun autre gouvernement n’a décidé d’une telle hausse. 

“J’ai cherché loin en arrière, aussi loin que je le pouvais dans les archives du ministère à quel moment il avait été proposé une revalorisation des salaires pour plus d’1,5 million de salariés qui s’occupent de nous quand on est malade et à hauteur de 6 milliards d’euros”. 

COMMISSION D’ENQUÊTE 

Le Sénat a adopté à l’unanimité la proposition de résolution tendant à créer une commission d’enquête pour l’évaluation des politiques publiques face aux grandes pandémies à la lumière de la crise sanitaire de Covid-19 et de sa gestion. 

Mise en place pour six mois, la commission sera composée de 36 sénateurs et entamera ses auditions dès le mois de juillet. 

Urgent

FRONTIÈRES 

L’Union européenne décide d’ouvrir ses frontières à 15 pays. Les gouvernements des Etats membres se sont accordés sur une liste de destination où la situation épidémiologique liée au Covid-19 est jugée suffisamment sûre pour la reprise de ces voyages. La liste sera actualisée tous les 15 jours. 

Ces 15 pays sont : l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. 

La Chine est également incluse mais à condition qu’elle admette sur son sol les visiteurs venant de l’UE, ce qui n’est actuellement le cas que de façon limitée.

Sont en revanche exclus de cette liste : les Etats-Unis, pays le plus touché au monde par la pandémie avec 125.928 décès pour près de 2,6 millions de cas répertoriés, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Turquie ou encore Israël. 

Urgent

FRONTIÈRES 

L’Union européenne décide d’ouvrir ses frontières à 15 pays, dont la Chine sous condition. En revanche, les frontières resteront fermées pour les Etats-Unis.

RECONFINEMENT 

Alors que le seuil des 500.000 morts de Covid-19 est dépassé dans le monde, plusieurs pays décident de reconfiner les régions ou villes les plus touchées par les hausses de nouveaux cas. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MAINTENIR LE LIEN 

La crise sanitaire du coronavirus a entraîné la fermeture des Ehpad et établissements de soin aux familles. Pour contrer cet isolement difficile à vivre, la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France et la Fondation Boulanger ont organisé la distribution de 35.000 tablettes, au sein de 439 hôpitaux et 4.097 Ehpad.  

DÉPISTAGE

Le gouvernement a donc décidé de lancer une campagne de dépistage dans 32 communes d’Ile-de-France. Les Franciliens concernés recevront des bons les invitant à se présenter au laboratoire. 

Plus de 8.000 personnes atteintes du Covid-19 sont toujours hospitalisés en France, dont 619 placées en réanimation. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

COMMERCE

Le commerce spécialisé, qui regroupe des secteurs aussi divers que l’habillement, la restauration, la jardinerie ou les articles de sport, craint que la crise du Covid-19, si des mesures ne sont pas prises, n’entraîne en France la destruction prochaine de 150.000 à 300.000 emplois.

“Sans mesures de soutien de la filière, la crise Covid-19 pourrait provoquer entre 150.000 et 300.000 destructions d’emplois en 2020-2021, la fermeture de 50.000 points de vente et l’arrêt brutal des investissements pourtant nécessaires à la transformation du secteur”, estimés à un niveau compris entre 9 et 18 milliards d’euros par an, s’inquiète, ce mardi dans un communiqué, Procos, la Fédération pour la promotion du commerce spécialisé.

FICHE TECHNIQUE 

Depuis le 3 juin dernier, des députés réunis en commission enquêtent sur la gestion de la crise du Covid-19. Quel est leur rôle ? Qui ont-ils interrogé ? Qui vont-ils convoquer ces prochaines semaines ?

Tout savoir sur la commission d’enquête parlementaire chargée d’analyser la gestion de la crise sanitaire

ENJEUX 

Les Français sont-ils plus “écolos” que jamais depuis l’apparition du coronavirus ? On serait tenté de le croire après la vague verte qui s’est exprimée dans les urnes dimanche lors des élections municipales. C’est aussi la conclusion de l’une des grandes consultations citoyennes lancée fin avril par TF1 et LCI en partenariat avec Sciences-Po et Bluenove.

“Les citoyens ont tout de suite associé la crise sanitaire à une crise écologique”

BOX-OFFICE 

Près d’un million de Français sont retournés dans les salles de cinéma depuis leur réouverture, le 22 juin. Faute de nouveaux blockbusters hollywoodiens, c’est la production hexagonale qui en a profité. Une situation qui pourrait se prolonger une bonne partie de l’été. Explications.

Réouverture des cinémas : que sont allés voir les Français depuis une semaine ?

TOUR DE FRANCE

De grands noms du peloton, dont Chris Froome, Nairo Quintana ou Romain Bardet, vont participer en juillet à un Tour de France virtuel caritatif. Les cyclistes de 23 équipes masculines et 16 féminines courront, pendant trois week-ends de juillet, six étapes longues de 22,9 à 48 kilomètres sur la plateforme Zwift. Quatre étapes sont directement inspirées des parcours du vrai Tour de France. Le coup d’envoi sera donné le 4 juillet, dans un décor inspiré de Nice, la ville d’où s’élancera la vraie Grande Boucle le 29 août. L’arrivée sur des Champs-Elysées virtuels se fera le 19 juillet.

COUR DES COMPTES

Le gouvernement ne doit pas attendre pour programmer “dans la durée” l’effort de désendettement des finances publiques, a prévenu ce mardi la Cour des comptes, alors que la dette publique va s’envoler cette année sous l’effet de la crise sanitaire.

“La soutenabilité de la dette constitue plus que jamais un enjeu, sinon l’enjeu essentiel pour les finances publiques”, a affirmé son nouveau premier président Pierre Moscovici, lors d’une conférence de presse pour présenter le rapport annuel de l’instance sur la situation et les perspectives des finances publiques.

Tandis que le gouvernement compte sur le rebond de la croissance l’an prochain pour réduire la dette et exclut toute hausse d’impôts, la Cour juge que “sans action de redressement, le déficit risque d’être durablement très élevé (…). La trajectoire de la dette ne serait alors pas maîtrisée”.

ANIMAUX

Des associations de défense animale réclament au gouvernement un fonds d’urgence de 15 millions d’euros pour venir en aide aux refuges indépendants et autres associations qui manquent cruellement de fond en raison de la crise du Covid-19.

L’association Ethics For Animals, à l’origine de la demande d’aide au ministère de l’Agriculture au côté de One Voice, le collectif Chats 100% Stérilisation Obligatoire et L’Arche des Associations, indique que la France compte 775 refuges, dont 62 de la SPA et au moins 3.218 associations de protection animale. Selon elles, le confinement a eu un impact très fort sur les adoptions. Sur l’année 2019, 17.650 animaux avaient été adoptés contre 5.669 jusqu’au 31 mai 2020.

AIRBUS

Dans l’après midi de ce mardi, Airbus va dévoiler, lors d’un comité de groupe européen extraordinaire, le chiffre des suppressions d’emplois jugées nécessaires pour s’adapter à une baisse durable de la demande d’avions de ligne. Les suppressions prévues pourraient être de l’ordre de 15.000 postes, dont un tiers en France, pays où le constructeur est le plus implanté, selon une information de La Tribune. Il s’agirait du plus important plan de réduction d’effectifs d’histoire d’Airbus.

24H DU MANS

Les 24 Heures du Mans ont suspendu la vente de billets pour la course, reportée aux 19 et 20 septembre, afin de limiter l’affluence en raison de l’épidémie de Covid-19, a annoncé ce mardi l’organisateur, l’Automobile Club de l’Ouest (ACO).

“En raison de la situation sanitaire mondiale occasionnée par la pandémie de la COVID-19 et afin d’assurer en priorité la sécurité sanitaire de l’ensemble des participants, l’Automobile Club de l’Ouest s’est vu contraint de modifier sensiblement son programme de compétition et de limiter ses capacités d’accueil du public lors des prochaines 24 Heures du Mans”, écrit l’ACO dans un communiqué.

RATP

“Je refuse d’augmenter le prix du Pass Navigo pour rembourser les pertes” de la RATP, a prévenu Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, ce mardi sur LCI.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

BAS LES MASQUES 

A peine tournée la page de sa cuisante défaite aux élections municipales à Paris, l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn se retrouve sur la sellette, ce mardi 30 juin, face aux députés désireux de “tirer les leçons” de la crise.

EN DIRECT – Crise sanitaire : suivez l’audition d’Agnès Buzyn face aux députés

ONU

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a dénoncé ce mardi l’intimidation exercée par les autorités en Chine et en Russie dans le contexte de la pandémie, ainsi que le déni de la réalité de la crise sanitaire aux Etats-Unis. S’exprimant à l’ouverture de la 44e session du Conseil des droits de l’Homme, Michelle Bachelet a affirmé que “dans le monde entier, le Covid-19 est instrumentalisé pour limiter le droit des personnes à s’exprimer et à participer à la prise de décisions qui affectent leur vie”

“Dans la Fédération de Russie, en Chine, au Kosovo, au Nicaragua et dans de nombreux autres pays, je note des rapports de menaces et d’intimidation contre des journalistes, des blogueurs et des militants civiques, en particulier au niveau local, dans le but apparent de décourager les critiques des réponses des autorités au Covid-19”, a-t-elle pointé.

LE ROI LION

Le Théâtre Mogador, spécialisé dans les comédies musicales aux codes de Broadway adaptées en français, a décidé de reporter à mars 2021 sa réouverture, repoussant d’autant la reprise du “Roi Lion” qui était prévue en octobre, a annoncé ce mardi la société propriétaire de la salle parisienne.

RUSSIE

Les autorités sanitaires annoncent 6.693 nouveaux cas d’infection au Covid-19 ces dernières 24 heures en Russie. Au total, 647.849 cas de contamination ont été recensés dans le pays depuis le début de l’épidémie. Les autorités sanitaires russes font aussi état de 154 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures. Au total, le coronavirus a tué 9.320 personnes en Russie depuis le début de la crise, selon les chiffres officiels.

FRONTIERES

L’Union européenne devrait autoriser les voyageurs d’une quinzaine de pays à traverser ses frontières. Les Européens doivent encore valider une liste restreinte d’une quinzaine de pays dont les ressortissants seront autorisés à voyager dans l’UE à partir de mercredi.

 La liste compte l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Elle inclut également la Chine, mais uniquement à condition qu’elle admette sur son sol les visiteurs venant de l’UE, ce qui n’est actuellement le cas que de façon limitée. Sont en revanche exclus de cette liste, les Etats-Unis, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Turquie ou encore Israël.

BRUNO LE MAIRE

Il faut développer le fret ferroviaire en France et réexaminer l’opportunité de doter l’aéroport parisien de Roissy-Charles De Gaulle d’un quatrième terminal, a estimé ce mardi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

“Je serai très favorable à ce que dans le plan de relance qui sera présenté vers la fin du mois d’août, le début du mois de septembre, nous ayons des dispositions très fortes pour la relance du fret ferroviaire et du transport ferroviaire”, a-t-il en effet déclaré sur RMC, ajoutant : “Nous avons échoué à développer le fret ferroviaire depuis des années, eh bien reprenons notre copie et faisons du fret ferroviaire un moyen de transport des marchandises propre et moins coûteux.”

VACANCES

À partir du 1er juillet, plusieurs frontières seront ouvertes aux Français. De quoi élargir les perspectives pour les vacances d’été.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

BUDGET 

Tarifs réglementés du gaz en très légère diminution, variations à la hausse comme à la baisse des prix du tabac, arrivée d’un dispositif d'”activité partielle longue durée”… Voici différents changements susceptibles d’affecter vos finances personnelles à compter de mercredi.

Gaz, tabac, loyers, chômage partiel… ce qui change au 1er juillet

ALGERIE

Trois semaines après les premières mesures de déconfinement, les records de contaminations tombent jour après jour en Algérie (+305 pour la seule journée de dimanche). Un couvre-feu est en place dans 29 des 48 préfectures du pays.

Les autorités viennent de décider de maintenir fermées les frontières jusqu’à nouvel ordre face à la recrudescence des contaminations, due selon elles à un “relâchement” de la population et au non-respect des règles de protection. Ce rebond risque d’avoir des conséquences durables sur la vie quotidienne des Algériens et sur la situation socio-économique du plus grand pays d’Afrique.

Selon le dernier bilan officiel, un total de 13.571 personnes contaminées et plus de 900 décès ont été enregistrés depuis le premier cas le 25 février.

ECONOMIE

 La consommation des ménages en France a rebondi nettement au mois de mai par rapport à celle d’avril mais reste inférieure à son niveau de février (-7,2 %), avant la crise sanitaire, annonce l’Insee ce mardi 30 juin.

L’inflation ralentit en juin à 0,1 %. La hausse des prix à la consommation a, elle, ralenti à 0,1 % sur un an au mois de juin en France, contre 0,4 % le mois précédent, indique encore l’Insee dans une estimation provisoire. Cette baisse de l’inflation résulte “d’un ralentissement des prix des services et de l’alimentation et d’un recul accentué de ceux des produits manufacturés”, souligne l’institut dans un communiqué.

AUSTRALIE

Tandis que les cas se multiplient dans le sud du pays, l’Etat de Victoria annonce ce mardi 30 juin qu’il ne rouvrira pas ses frontières, mais aussi un reconfinement dans plusieurs villes.

TRAITEMENT

Alors que le remdesivir s’annonce comme un traitement potentiel contre le Covid-19 que penser de son efficacité et de son prix ? La réponse du professeur Jean-François Bergman, ancien responsable de l’agence du médicament.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

DATA 

Bilan des cas officiellement déclarés, état des services de réanimation, nombre de morts… Alors que l’épidémie de Covid-19 est toujours présente sur l’ensemble du territoire français, retrouvez dans cet article une carte interactive des zones les plus touchées, département par département.

CARTE – Coronavirus en France : l’ampleur de l’épidémie, département par département

VIRUS

Des scientifiques chinois ont repéré une souche de grippe porcine, qui pourrait provoquer une nouvelle pandémie. De nombreuses analyses sont menées, afin de pouvoir appréhender les risques sanitaires.

En Chine, un virus de grippe porcine inquiète en raison des risques de nouvelle pandémie

NBA

L’intérieur de Brooklyn DeAndre Jordan a contracté le Covid-19 et décidé qu’il ne reprendrait pas la saison NBA le 30 juillet à Orlando où son coéquipier Spencer Dinwiddie, également testé positif, craint ne pas pouvoir être non plus.

Lundi noir pour les Nets, dont les ambitions de jouer les play-offs ont pris un sérieux coup dans l’aile avec ces deux annonces.

SANTÉ 

Les syndicats ont rejeté l’enveloppe de 300 millions d’euros de revalorisation des salaires des médecins hospitaliers. Annoncée par Olivier Veran lundi, cette mesure est largement inférieure aux 7 milliards d’euros revendiqués par les partenaires sociaux, qui ont appelé à manifester ce mardi.

Déçus par l’offre “ridicule” d’Olivier Véran, les médecins hospitaliers retournent dans la rue

CONFINEMENT DURCI À LEICESTER

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

JUSTICE

Clap de fin pour l’affaire de l’infirmière qui affirme avoir été contrainte de quitter son logement, harcelée en raison de sa profession en période de Covid-19 à Montpellier. La justice a relaxé ce lundi les propriétaires de l’appartement.

Relaxe pour le couple de propriétaires accusés d’avoir harcelé une infirmière pendant le confinement

FORUM ÉCONOMIQUE

L’édition 2021 du forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), prévue à Auckland, sera virtuelle en raison des risques que présentent les voyages en période de pandémie, a annoncé mardi la Nouvelle-Zélande, pays hôte.

“Etant donné l’actuel environnement mondial, il n’est pas faisable de recevoir un grand nombre de visiteurs de haut niveau en Nouvelle-Zélande”, a déclaré dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères, Winston Peters.

ÉTATS-UNIS

Au moins 42.000 infections au coronavirus ont été recensées aux Etats-Unis en 24 heures, selon le comptage lundi de l’université Johns Hopkins, qui fait référence. Ces nouvelles infections, concentrées dans les Etats du Sud et de l’Ouest, portent à près de 2,6 millions le nombre total d’infections sur le sol américain. En raison de la remontée des contaminations, certains Etats américains ont dû faire une pause dans le processus de déconfinement.

  

Le nombre de décès quotidiens dans la première puissance économique mondiale continue pour le moment de décliner, avec 355 morts en 24 heures. Mais le nombre de cas nouvellement détectés est plus élevé qu’à aucun moment depuis l’apparition du Sars-Cov-2, et les hospitalisations augmentent dans plusieurs foyers comme Houston et Phoenix, ce qui fait craindre le pire pour le tableau des morts dans les prochaines semaines.

PLAGES EN CALIFORNIE

Le comté de Los Angeles, principal foyer de Covid-19 en Californie, a annoncé lundi qu’il fermerait temporairement ses plages le week-end prochain, férié aux Etats-Unis, pour endiguer un regain  de contamination. “En raison de la hausse des cas de Covid-19, toutes les plages du comté de Los Angeles seront de nouveau temporairement fermées ce week-end, du 3 au 6 juillet”, a écrit sur Twitter une responsable du comté, Janice Hahn. “Nous avons eu presque 3000 cas rien qu’aujourd’hui. Nous ne pouvons pas  prendre le risque d’avoir des foules à la plage durant ce week-end férié”, qui coïncide avec le 4 juillet, fête nationale américaine, ajoute-t-elle.

Le comté a enregistré plus de 2900 nouvelles contaminations lundi, un record depuis le début de la pandémie aux Etats-Unis. Au total, plus de 100.000  cas ont été recensés dans le comté de Los Angeles.

CONFINEMENT DURCI À LEICESTER

Les autorités britanniques l’avaient laissé envisager, c’est désormais officiel : les mesures de confinement vont être durcies à Leicester, au centre du Royaume-Uni.

La ville, qui compte quelque 342.000 habitants connaît une recrudescence de cas de Covid-19. Près de 2.500 cas de nouveau coronavirus ont été confirmés à Leicester depuis le début de la pandémie, dont 658 cas les deux semaines précédant le 16 juin, selon les chiffres des autorités de santé, Public Health England.

Le moment est venu de rendre des comptes. Quatre ex-ministres de la Santé vont être entendus cette semaine par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus, à commencer par Agnès Buzyn ce mardi 29 juin.

Attendue au tournant après avoir quitté son poste mi-février, la candidate malchanceuse à la mairie de Paris, battue par Anne Hidalgo et devancée par Rachida Dati, sera suivie mercredi 1er juillet par Marisol Touraine (ministre de 2012 à 2017) et Roselyne Bachelot (2007-2010), avant que Xavier Bertrand (2005-2007 puis 2010-2012) ferme le bal jeudi.

L’objectif est de répondre de concert à cette question : qui est responsable de l’évaporation du stock stratégique d’Etat de masques de protection ? En avril 2010, il se montait à 1 milliard de masques chirurgicaux et 700 millions de masques FFP2, plus protecteurs, a indiqué le 24 juin à la commission d’enquête Didier Houssin, directeur général de la Santé (DGS) de 2005 à 2011. Mais début 2020, ce stock avait fondu à 117 millions de masques chirurgicaux pour adultes, 40 millions de masques pédiatriques, et plus aucune réserve de FFP2.

Lire aussi

La passation de pouvoir entre Olivier Véran et Agnès Buzyn mal perçue

Ces deux dernières semaines, la commission d’enquête a entendu tous les DGS, c’est-à-dire les numéros 2 du ministère, de la période 2003 à 2011. C’est maintenant au tour de l’étage supérieur. La première ex-ministre interrogée sera donc Agnès Buzyn, mardi à partir de 17h.

Lire aussi

Les députés s’étaient montrés peu satisfaits des réponses de l’actuel DGS, Jérôme Salomon, le 16 juin, lors de la première audition, ils auront assurément envie d’en savoir plus et d’interroger Buzyn sur les suites données à un courrier de l’agence sanitaire Santé publique France, qui recommandait en 2018 de reconstituer le stock de masques à hauteur d’un milliard d’unités.

Toute l’info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Agnès Buzyn sera d’autant plus attendue qu’on lui a souvent reproché d’avoir quitté le ministère précipitamment. Elle avait cédé la place à Olivier Véran le 16 février, en pleine montée du risque épidémique, pour être candidate LREM aux élections municipales à Paris. Et au lendemain de son décevant score du premier tour, elle avait livré une interview alarmante au Monde, où elle confiait son impression de participer à une “mascarade” en se présentant aux municipales, alors que l’épidémie couvait.

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *