Coronavirus à Paris: les indicateurs continuent de se dégrader, avec un taux d’incidence à 263 – BFMTV

Spread the love
  • Yum

À la veille de la conférence de presse hebdomadaire du ministre de la Santé, les données liées à l’épidémie de Covid-19 à Paris se situent désormais tous au-dessus des seuils d’alerte.

La région parisienne va-t-elle basculer en zone d’alerte maximale, en raison de ses indicateurs de plus en plus négatifs? La question se pose alors que se tient ce jeudi soir la conférence de presse hebdomadaire du ministre de la Santé, Olivier Véran.

À Paris, ce mercredi, le taux d’incidence du virus est passé à 263 cas pour 100.000 habitants, contre 259.6 la veille. Un taux toujours au-delà du seuil d’alerte qui est de 250. Ce taux s’élève à 132.9 chez les personnes âgées de 60 à 69 ans, or le seuil d’alerte est de 100.

Toutes les cases désormais cochées

Enfin, selon Santé Publique France, le taux d’occupation des lits en réanimation par des patients Covid dépasse désormais le seuil d’alerte de 30%, puisqu’il s’élève à 33.4% dans la capitale, contre 32.1% la veille.

Théoriquement, une région peut passer en zone d’alerte maximale à partir du moment où le taux d’incidence du virus est supérieur à 250 cas pour 100.000 habitants dans la population générale, supérieur à 100 chez les personnes âgées, et où plus de 30% des lits en réanimation sont occupés par des patients Covid-19. Jusqu’alors, Paris et sa région sont placés en zone d’alerte renforcée, tout comme une dizaine d’autres métropoles.

Les chiffres à Paris ce mercredi.
Les chiffres à Paris ce mercredi. © BFMTV

Près de 13.000 nouveaux cas ont été enregistrés ce mercredi soir à l’échelle nationale, selon Santé Publique France, avec un taux de positivité des tests à 7.6% dans le pays.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *