Confinement, télétravail, …. Que faut-il attendre de la prise de parole de Jean Castex et d’Olivier Véran ce – LaDepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Le premier ministre Jean Castex prendra la parole ce jeudi à 18 heures. Confinement, télétravail… Que peut-on attendre de cette conférence de presse ? La Dépêche du Midi vous propose d’y voir plus clair.

Reconfinement ? Durcissement du couvre-feu ? Mise en place de plus de contrôles policiers ? Autant de questions qui demeurent, alors que le premier ministre Jean Castex prendra la parole ce jeudi soir à 18 heures. Malgré ces doutes une chose est sûre : l’exécutif se voudra rassurant, au lendemain du Conseil de défense sanitaire qui s’est tenu à l’Elysée mercredi 3 février.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a ainsi estimé mercredi 3 février que le confinement n’était “pas une fatalité” contre l’épidémie de Covid-19, en appelant les Français à une “vigilance accrue” pendant les vacances qui débutent ce week-end, et en insistant sur un recours “effectif” au télétravail. Une vigilance accrue d’autant nécessaire que l’on observe “une augmentation importante des variants sur le territoire“, comme l’a indiqué le porte-parole du gouvernement. Mot de la fin pour le représentant du gouvernement : “la situation est entre nos mains”.

A lire aussi : INFOGRAPHIES. Covid-19 : 358 nouveaux décès, légère baisse des contaminations et des hospitalisations

C’est donc sur cette ligne que devrait balancer ce jeudi l’exécutif, en la présence pour cette conférence de presse de Jean Castex, bien sûr, mais aussi d’Olivier Véran (Santé), d’Agnès Pannier-Runacher (Industrie) et d’Elisabeth Borne (Travail). Seront évidemment abordées la question des mesures sanitaires mises en place (confinement, déplacements à l’étranger…), mais aussi celle des vaccins, à l’heure où l’Europe et la France font face à un ralentissement important des dotations de doses. L’arrivée du vaccin britannique d’AstraZeneca en France pourrait elle aussi être évoquée par le premier ministre, alors même que la Haute autorité de santé n’a pas jugé bon de l’administrer aux plus de 65 ans.

La question du télétravail demeure aussi un point important à aborder pour l’exécutif. Selon une dernière enquête Harris, le taux de recours au télétravail s’érode progressivement depuis le mois de novembre, ce pourquoi le gouvernement a tenu à rappeler aux entreprises mardi 1er février que cette mesure “reste la règle pour toutes les activités qui le permettent”.

Leave a Reply

%d bloggers like this: