Confinement : les opérateurs assurent que leurs réseaux tiendront le choc

Spread the love
  • Yum

Confinement : les opérateurs assurent que leurs réseaux tiendront le choc

Rebelote. Les autorités françaises ont de nouveau décrété une période de confinement du pays la semaine passée afin de résorber l’épidémie de Covid-19 qui secoue encore le pays. De fait, les regards se tournent une fois de plus vers les réseaux fixes et mobiles, qui devraient être sollicités au cours des prochains jours et des prochaines semaines. Pour autant, les opérateurs se veulent rassurants : leurs réseaux tiendront le coup, comme ils l’ont fait lors de la première période de confinement, au printemps dernier.

« Les réseaux fonctionnent bien et ont bien tenu cette année 2020 malgré des conditions exceptionnelles », assure ainsi la CEO d’Orange France, Fabienne Dulac, interrogée ce lundi au micro d’Europe 1. « De manière générale, les usages augmentent de 40 % chaque année depuis maintenant plusieurs années », rappelle d’ailleurs la dirigeante, qui se veut optimiste concernant la résilience des réseaux et leur capacité à s’adapter à une hausse constante de la demande.

Pour cette dernière, la seconde période de confinement sera d’ailleurs conforme à la première. « On retrouve les pics de la première période de confinement sur les plateformes TV, sur la conso d’internet et sur la voix », indique-t-elle, rappelant qu’Orange a déjà commencé à s’adapter à l’évolution du comportement des consommateurs en réactivant son plan de continuation d’activité lors de la mise en œuvre d’un couvre-feu sur une partie du territoire il y a quelques semaines.

publicité

« Pas de sujet de surcharge des réseaux »

« Lorsqu’on est passé en couvre-feu, on a tout de suite mis en branle notre plan de continuation d’activité que nous avions déployé lors du premier confinement pour que les réseaux puissent absorber la montée en charge », relève ainsi Ramon Fernandez, le directeur général délégué d’Orange sur l’antenne de BFM Business. Et de rappeler que le couvre-feu a déjà conduit à une hausse de 10 % des usages de la TV et de 6 % de la navigation sur internet.

Pour ce dernier, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. « Il n y a pas de sujet de surcharge des réseaux, nous investissons des sommes gigantesques dans nos réseaux. Les équipes sont en place, les réseaux sont en place », rassure-t-il. Même son de cloche du côté d’Iliad, la maison mère de Free, qui se dit « prête à affronter ce nouveau confinement. Nous avons tiré les enseignements du 1er épisode et nous nous y préparons depuis plusieurs semaines », expose l’opérateur, qui assure que ses « réseaux fixes et mobiles vont tenir le coup ».

Une position rassurante partagée par Grégory Rabuel, le directeur général de SFR. « Nous continuons d’assurer le déploiement et la maintenance des réseaux 4G et fibre, tout comme l’accueil du public dans les boutiques », a ainsi fait savoir le dirigeant de la marque au carré rouge sur Twitter.

Rappelons en effet que les boutiques des opérateurs, considérées comme des services essentiels par les autorités, resteront ouvertes durant tout le confinement. De la même manière, les opérateurs pourront également continuer à superviser et déployer leurs réseaux fixes et mobiles, étant donné que les travaux publics ne sont pas touchés par les mesures décrétées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Leave a Reply

%d bloggers like this: