Confinement : ce qui change à partir du samedi 3 avril – RTL.fr

Spread the love
  • Yum

Le président de la République l’a annoncé mercredi 31 mars : la France métropolitaine va être confinée dès le samedi 3 avril. “Les règles en vigueur dans 19 départements seront étendues à tout le territoire métropolitain”, a indiqué Emmanuel Macron lors d’une allocution aux Français.

Cette nouvelle mesure nationale durera au moins quatre semaines, soit jusqu’au samedi 1er mai. “Chacun doit veiller à ne pas s’enfermer mais à limiter les contacts”, explique le chef de l’État. Il ne s’agit toutefois pas d’un confinement aussi rigoureux qu’au mois de mars 2020.

Ce qui ne change pas, c’est le couvre-feu. Il reste en vigueur dès 19h dans toute la métropole, sauf motif impérieux ou professionnel ou pour sortir un animal de compagnie dans la limite d’un kilomètre. Vous aurez dans ce cas besoin d’une attestation, voire d’un justificatif attestant de votre motif impérieux.

Télétravail “systématisé”

Au niveau du télétravail, pas beaucoup de changement non plus. Emmanuel Macron promet qu’il “sera systématisé”, c’est-à-dire mis en place partout “où cela est possible”. En pratique, il n’existe pas de règle qui peut l’imposer, puisque l’employeur est le seul maître de l’organisation du travail dans son entreprise, rappelle le journaliste de RTL Martial You. La seule contrainte sur laquelle peut jouer le gouvernement, c’est la responsabilité de l’employeur de protéger la santé de ses salariés. 

Il sera par ailleurs toujours possible de revenir sur site un jour dans la semaine. Pour les parents qui devront garder leurs enfants, il faudra également télétravailler, et l’employeur peut demander de valider des congés payés. Si le poste n’est pas “télétravaillable”, il faudra passer en activité partielle

Les écoles fermées pour au moins trois semaines

Les enfants à la maison, c’est là l’un des principaux changements de ce nouveau confinement. Dès le 5 avril, “les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison, sauf pour les enfants des soignants et de quelques autres professions, de même que les enfants en situation de handicap”, a indiqué le Président. Puis du 12 au 26 avril, ce sera les vacances de Pâques pour tous les enfants. 

Le 26 avril, ce sera la rentrée pour les plus petits, en crèche, en maternelle et en primaire. Les élèves de collège et lycée resteront à distance pour une semaine encore, jusqu’au 3 mai.

Du côté de l’enseignement supérieur, pas de changement. Les cours se feront toujours à distance, avec une journée par semaine possible à l’université. Les examens seront maintenus mais “adaptés”, a indiqué le Premier ministre Jean Castex. Ceux qui ne peuvent pas se faire à distance devront être repoussés “autant que possible” au mois de mai.

Déplacements interrégionaux interdits

En principe, les déplacements interrégionaux étaient interdits dans les 19 départements déjà confinés, sauf motif impérieux ou professionnel. Emmanuel Macron a quelque peu modifié la règle, puisqu’il sera possible de se rendre dans une autre région jusqu’au 5 avril, et donc de profiter du week-end de Pâques pour se confiner ailleurs que dans son domicile.

Après cette date, plus de déplacements entre régions, sauf motif impérieux. Il restera néanmoins possible pour les Français de l’étranger de rentrer dans le pays à tout moment.

Déplacements au sein du département réglementés

La grande nouveauté de ce troisième confinement, c’est la possibilité de se déplacer jusqu’à 10 kilomètres autour de son domicile pour prendre l’air ou faire du sport, sans attestation. Attention toutefois, cela ne vaut que jusqu’à 19 heures, heure du couvre-feu.

Au delà de cette distance, il faudra se doter d’une attestation, et d’un motif valable. Il est possible d’aller partout avec un motif impérieux ou professionnel, mais seulement dans la limite de son département pour des achats, accompagner des enfants à l’école, se rendre dans un établissement culturel ou de culte, ou encore pour des démarches administratives. 

Fermeture des commerces “non essentiels” allégée

Ce nouveau confinement impose de nouveau la fermeture des commerces dits “non essentiels”. Cette fois-ci, la listes des commerces ouverts est toutefois étendue aux fleuristes, jardineries, salons de coiffure, librairies, disquaires, cabinets d’avocats et de notaires, chocolatiers, opticiens et cordonneries.

Les concessions automobiles seront ouvertes uniquement sur rendez-vous. Pour les agences immobilières, il sera seulement possible de fixer une visite pour une résidence principale. Les cours de conduite pour le permis de conduire seront toujours possibles, mais l’apprentissage du code de la route se fera à distance. 

La rédaction vous recommande

Lire la suite

Leave a Reply

%d bloggers like this: