Confinement: ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Lors de sa conférence de presse prévue à 18 heures, le Premier ministre Jean Castex devrait s’en tenir à faire un premier bilan du confinement, tout en annonçant une surveillance renforcée.

Pas de serrage de vis, juste un rappel à l’ordre du patron. C’est ce qui semble prévu jeudi lors de la conférence de presse que doit donner Jean Castex à 18 heures, 15 jours après le début du deuxième confinement décidé et annoncé par Emmanuel Macron. Selon nos informations, le Premier ministre fera essentiellement de la pédagogie et un point d’étape, l’exécutif s’étant engagé à le faire d’entrée de jeu au bout de deux semaines.

De nouvelles mesures, il ne devrait y en avoir point. Le chef du gouvernement devrait évoquer les derniers chiffres de l’épidémie de Covid-19, ainsi que dresser un bilan sur le télétravail, les transports et le soutien aux petits commerces fermés.

Cette fermeture, très contestée par les oppositions politiques et les syndicats, devrait d’ailleurs être maintenue. Le Premier ministre s’exprimera “pour redonner des perspectives (aux Français, ndlr), et un nouveau rendez-vous sera fixé”, indique Matignon auprès de BFMTV. A priori, cette échéance sera celle du 1er décembre.

Blanquer plaide pour garder les lycées ouverts

Concernant les lycées, dont l’ouverture maintenue ne fait pas l’unanimité, il semblerait que Jean Castex ait choisi de temporiser. “Le débat existe” sur une éventuelle fermeture, concède-t-on à Matignon, dans la mesure où il est difficile de faire respecter le protocole sanitaire dans certains établissements. Néanmoins la question n’a pas été abordée lors de la réunion ministérielle qui s’est tenue mardi soir. De son côté, Jean-Michel Blanquer plaide en coulisses pour un maintien de l’ouverture.

Le ministre de l’Éducation nationale sera d’ailleurs présent à la conférence de presse. Devraient également y participer le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, la ministre du Travail Élisabeth Borne et, bien sûr, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Cette liste est susceptible d’évoluer d’ici jeudi, tout comme la teneur du propos liminaire du Premier ministre.

Contrôles renforcés

Concernant l’Intérieur, enfin, rappelons la missive envoyée lundi par Gérald Darmanin aux préfets, dans laquelle il appelle les forces de l’ordre à s’assurer plus fermement que les Français observent bien le confinement. Notamment dans les grandes villes, où le ministre demande à ce qu’il y ait un contrôle renforcé de façon “visible”, avec des “points de contrôle fixes” et des “patrouilles dynamiques” dans les rues.

Par Jules Pecnard et Julia Van Aelst

Leave a Reply

%d bloggers like this: