Commissariat attaqué à Champigny-sur-Marne : Emmanuel Macron recevra les syndicats de policiers jeudi – LCI

Spread the love
  • Yum

Gérald Darmanin veut à nouveau afficher sa fermeté. Le ministre de l’Intérieur s’est rendu dimanche soir au commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), attaqué dans la nuit de samedi à dimanche par une quarantaine de personnes, notamment à coups de mortiers d’artifice.

Dénonçant des “actes d’une grande sauvagerie” et pointant du doigt “le trafic de drogue, qui gangrène des quartiers partout en France”, et conduit à “une guerre de territoires sur le sol de la République”, Gérald Darmanin l’assure : “La police continuera de faire son travail, nous ne lâcherons rien.”

Le ministre de l’Intérieur a annoncé que les syndicats de policiers, qu’il doit rencontrer mardi, seront reçus jeudi par le président de la République.

Il souhaite par ailleurs une loi pour que les mortiers d’artifice soient reconnus comme armes par destination et que leur vente soit interdite au grand public, notamment sur internet, par la loi. Il déposera pour cela un amendement à la proposition de loi LaREM sur le continuum de sécurité qui sera examinée à partir du 17 novembre par les députés.

Le syndicats policiers avaient vivement dénoncé cette attaque. “Plus personne ne respecte les forces de l’ordre”, a notamment déploré le délégué général d’Alliance, Frédéric Lagache, tandis que le syndicat Unité SGP police appelle à une mobilisation lundi à midi devant les services de police. Dans un tract intitulé “mobilisons nous”, “Ça suffit”, “Stop”, le syndicat cite l’agression d’Herblay et celle du commissariat de Champigny.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *