Comment le boss de VMware a fait face à une pandémie dont personne ne savait qu’elle allait se produire

Spread the love
  • Yum

Comment le boss de VMware a fait face à une pandémie dont personne ne savait qu'elle allait se produire

L’évènement VMworld 2020 de VMware a été, comme beaucoup d’autres événements technologiques organisés de manière annuelle, contraint de passer en ligne cette année. Mais avec une série d’annonces faites pendant l’événement et centrées sur l’avenir du travail (avec de larges incidences sur le télétravail) et la manière de réussir avec ce nouveau paradigme, c’était presque comme si VMware était prêt à un changement rapide dans les opérations de ses clients.

“Mon travail consiste chaque jour à positionner VMware de manière à ce que nous soyons mieux positionnés, savoir où vont les technologies, et clairement cette année, c’était imprévisible”, a déclaré Pat Gelsinger, PDG de VMware. En parlant avec ZDNet, M. Gelsinger a déclaré que son entreprise “s’est rabattue” sur le travail à distance en un week-end et “n’a pas regardé en arrière”. Les leçons que l’entreprise a tirées en interne ont ensuite été proposées aux clients.

Toutes les annonces de VMworld 2020

 “Nous avons dit à tous nos clients, partenaires, “vous devez effectuer ces changements spectaculaires de toute urgence, vous devez avancer rapidement”, mais nous avons également dû combiner cela avec de l’empathie”, a-t-il déclaré. “Nous vivons une période assez incertaine, nous devons nous engager, soutenir, trouver des moyens de donner de la valeur à nos clients”.

publicité

“Nous sommes passés de zéro télétravail à des dizaines de milliers de personnes en télétravail en trois semaines”

Le PDG a passé en revue une liste d’annonces faites pendant VMworld pour aider les clients à passer au travail à distance, mais même si beaucoup d’entre elles étaient depuis quelques années dans une démarche de transformation numérique, le fait que des centaines de personnes travaillent à domicile a été un choc. “Nous avons planifié le projet en une semaine, nous avons sélectionné nos fournisseurs la deuxième semaine, et nous l’avons exécuté la troisième semaine, et nous sommes passés de zéro travail à domicile à des dizaines de milliers de personnes travaillant à domicile sur un projet de trois semaines”, se rappelle Gelsinger.

“C’est le genre de choses dont nous sommes fiers. Presque tout le monde dit que l’efficacité est meilleure maintenant que nous avons une main-d’œuvre travaillant à domicile dans cet environnement, et non pire”.

Bien qu’il aurait préféré l’atmosphère d’une conférence physique, M. Gelsinger a déclaré que le virtuel permettait à un plus grand nombre de clients d’accéder aux ressources de l’entreprise. “Beaucoup d’empathie, des gens qui travaillent dur, Zoom après Zoom, et beaucoup de défis, mais être capable de faire fonctionner le plus grand changement de fonctionnement de l’entreprise – c’est assez incroyable”, a-t-il déclaré à propos de son équipe qui a rendu le VMworld numérique et virtuel possible. “Nous avons pris la décision d’organiser un événement virtuel il y a environ quatre mois … [tout le monde pensait] peut-être que les choses s’amélioreraient, peut-être que nous pourrions finalement le faire de manière physique, puis finalement, non, nous devions passer au virtuel.”

“Nous avons mis en place de nombreux systèmes informatiques, plus de 150 000 personnes se sont inscrites à l’événement … pas seulement aux États-Unis mais aussi en Asie … J’ai eu plus de clients qui ont participé parce que je n’ai pas eu à les faire venir par avion, certains de nos clients du secteur public, ils ont des limites strictes sur le nombre de personnes qu’ils peuvent envoyer à un événement physique, donc un événement virtuel qui est gratuit, tous peuvent venir”, a-t-il dit. “Un public beaucoup plus large provenant de lieux, de régions géographiques que nous n’aurions pas pu atteindre auparavant”.

Toutes les annonces de VMworld 2020

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *