Comment Amazon incite des salariés triés sur le volet à défendre l’entreprise sur Twitter

Spread the love
  • Yum

« Des employés au dossier irréprochable et faisant preuve d’un grand sens de l’humour ». Dans une enquête publiée mardi, The Intercept a dévoilé des documentés internes d’Amazon détaillant la mise en place d’un projet baptisé « Veritas ». Lancé en 2018, il comprenait le recrutement et la formation de salariés chargés de « remettre les pendules à l’heure (…) montrant qu’ils savent de quoi ils parlent et ce que c’est réellement que de travailler dans un entrepôt et d’aimer son travail ».

Amazon n’hésite plus à répondre aux critiques sur Twitter

Ces ambassadeurs (FC Ambassadors selon les termes d’Amazon) étaient triés sur le volet et devaient « avoir une solide expérience (…) et être enthousiastes à l’idée de réfuter les critiques de manière polie et directe ». Des tests ont notamment été proposés afin de voir comment les employés s’y prenaient pour repousser les remarques selon lesquelles Jeff Bezos devrait être davantage taxé, ou encore pour répondre à une déclaration de Bernie Sanders affirmant avoir rencontré un employé qui a eu des pensées suicidaires en raison de ses conditions de travail.

Kelly Nantel, une porte-parole d’Amazon a de son côté déclaré : « Les FC Ambassadors sont des employés qui travaillent dans nos centres de distribution et choisissent de partager leur expérience personnelle – le programme FC Ambassadors aide à montrer ce qui se passe réellement dans nos centres de distribution. C’est aussi le cas des visites publiques que nous proposons. ».

Selon Business Insider, des dizaines de comptes Twitter qui se présentent comme des employés d’entrepôt d’Amazon se sont faits entendre cette semaine pour défendre l’entreprise sur le réseau social. La riposte passe aussi par des profils plus élevés de la compagnie. Nous évoquions lundi le cas de Dave Clark, un très haut cadre du géant du e-commerce qui a publiquement répondu à Bernie Sanders. Un mystérieux profil officiel « Amazon News » est lui aussi entré en action pour attaquer la sénatrice démocrate Elizabeth Warren.

Pour rappel, les 5800 salariés d’un entrepôt d’Amazon situé dans l’Alabama viennent de voter pour la création du tout premier syndicat au sein de la compagnie. Les résultats sont attendus prochainement mais la direction s’est déclarée opposée à cette initiative et tente depuis depuis le tout pour le tout pour la contrer.

4.5 / 5

2,7 M avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: