Colgate fait partie des marques les plus populaires dans le domaine de l’hygiène bucco-dentaire. Dentifrices, bains de bouche, fils dentaires, brosses à dents manuelles et électriques… Sa gamme s’élargit en cette fin d’année avec l’arrivée d’une brosse à dents connectée, baptisée Colgate Connect M1. Cette dernière surprend à plus d’un titre : manuelle, application éducative, abonnement… Après une petite semaine d’utilisation, voici notre verdict.

Première surprise, Colgate a fait le choix d’une brosse à dents connectée manuelle et non électrique, contrairement à la grande majorité de ce type de produit. L’avantage, c’est qu’elle se trouve presque aussi légère qu’une brosse à dents traditionnelle. Elle s’alourdit un peu évidemment avec la pile, mais sa base ronde et plus large comme les électriques lui permet d’être facile à prendre en main.

Un premier point négatif à relever, il n’existe pas plusieurs types de poils pour la brosse. Ayant les gencives particulièrement sensibles, j’ai l’habitude de choisir des brosses aux poils souples. Bon, je pense qu’il s’agit d’un entre-deux, car je n’ai pas trop souffert, mais j’ai connu plus agréable comme brossage de dents.

Sous ses airs de brosse à dents de supermarché, elle renferme une partie connectée. Pour en profiter, il faut nécessairement lui administrer une pile AAA, dans la partie basse du manche. Une fois ce dernier dévissé, vous trouverez donc un emplacement pour une pile ainsi que des capteurs et autres dispositifs électroniques. Ils servent à enregistrer votre manière de vous brosser les dents et à créer une connexion Bluetooth pour la lier à votre smartphone. Quand la brosse comprend que vous l’utilisez, la base de celle-ci s’illumine.