Coinbase en bourse, le prochain épisode clé de Bitcoin (et de la tech)

Spread the love
  • Yum

Coinbase poursuit sa marche en direction du Nasdaq, le marché boursier des compagnies technologiques américain. Ce jeudi matin, la société a enfin rendu son formulaire S-1 ; le premier papier officiel d’inscription sur une place boursière américaine en cotation directe. La communauté crypto, et la tech en général, y voient les prémices d’un événement de taille : Coinbase dépasserait les 100 millions de dollars de valorisation.

Il est désormais officiel que la plateforme d’achat de ventes de crypto-monnaies américaine deviendra publique, et la publication de ce premier document donne les premières informations sur la forme financière de la société, auparavant confidentielles. Coinbase possède plus de 43 millions d’utilisateurs à la fin 2020, qui lui aurait permis de générer 1,2 milliard de dollars de chiffre d’affaires, et dégager 322 millions de dollars en bénéfice net (premier bénéfice annuel).

Coinbase portefeuille crypto

Dans son formulaire S-1, Coinbase révèle la part de gestion d’actifs de sa plateforme en fonction de l’évolution de la capitalisation globale du marché. Les chiffres de 2021 seront d’autant plus importants alors que la capitalisation globale des crypto-monnaies dépassait les 1600 milliards de dollars. © Coinbase

En dépassant les 100 millions de dollars de valorisation, l’introduction en bourse de Coinbase ne trouverait de comparaison que celle de Facebook. Sur le NASDAQ, peu de grosses compagnies ont débuté leur cotation à de tels niveaux. Les précédents événements de grandes ampleurs, comme l’IPO de Spotify, de Slack ou encore de Palantir Technologies, sont survenus sur le New York Stock Exchange (NYSE).

L’une des introductions les plus difficiles

N’empêche, Coinbase ne se repose pas sur ses lauriers. Malgré des résultats prometteurs pour s’ériger comme l’une des plateformes principales de l’économie des crypto-monnaies de demain (elle a traité pour 456 milliards de dollars de transaction depuis ses débuts, et vendu pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoin à Tesla), elle en est aussi une société majoritairement dépendante des cours de Bitcoin, d’Ethereum et des autres jetons numériques.

Dans son formulaire envoyé aux gendarmes financiers américains, Coinbase le rappelait. « Toutes nos sources de revenus dépendent des actifs cryptographiques et de la crypto-économie en général », reconnaît la plateforme. « Rien ne garantit qu’un actif cryptographique pris en charge maintiendra sa valeur ou qu’il y aura des niveaux significatifs d’activités de trading. Dans l’éventualité où le prix des actifs cryptographiques ou la demande de négociation d’actifs cryptographiques diminuaient, nos activités, nos résultats d’exploitation et notre situation financière seraient affectés négativement. »

Lire aussi – Bitcoin : faut-il craindre le mois de mars (le pire de l’année) ?

Coinbase doit régler deux problèmes

Parmi les autres défis de la société, la confiance dans son service. Comme de nombreuses plateformes de trading victimes de leur succès, serveurs et service client n’ont pas suivi la cadence infernale de l’acquisition de nouveaux utilisateurs. Ce pourquoi Coinbase continue de se mettre à dos de nombreuses personnes lors des grandes fluctuations des cours des crypto-monnaies comme Bitcoin, alors que les services d’achat et de vente ralentissent, voire tombent en panne.

Récemment, Coinbase a tenté de rassurer ses clients en annonçant d’investir dans son assistance. Elle s’est dit s’engager « pour une meilleure expérience client pendant cette période d’intérêt accru pour la crypto-économie ». Des moyens et du personnel seront ajoutés.

Coinbase dit qu’il embauchera de nouvelles personnes pour son service client. En substance, cela donnera accès à de nouveaux services comme une messagerie dans le centre d’aide, pour aider les utilisateurs de façon personnalisée. Un site internet à caractère éducatif sera également mis en ligne : Coinbase Learn (ce qui rappelle fortement la stratégie de Robinhood dans le trading).

Lire aussi – Comment déclarer ses crypto-monnaies aux impôts 2021

Leave a Reply

%d bloggers like this: