Citroën a levé le voile sur son concept de microvoiture électrique sans permis à usage urbain dont l’esprit populaire se revendique de la mythique 2 CV.

À quoi pourrait ressembler la 2 CV à l’ère de la voiture électrique et d’une mobilité qui se veut plus vertueuse ? Un exercice audacieux auquel Citroën s’est livré et qui a débouché sur l’Ami One Concept. Comme son nom le suggère, il s’agit donc d’un concept car qui sera exposé au salon auto de Genève le mois prochain. Pour présenter l’Ami One, Citroën ne parle pas de voiture électrique mais d’un « objet de mobilité urbaine ».

Au-delà de ce discours très tendance, il s’agit bel et bien d’une microvoiture électrique biplace mesurant 2,50 m de long, 1,50 m de large et 1,50 de haut pour 425 kg. Se conduisant sans permis à partir de 16 ans, l’Ami One Concept peut rouler à 45 km/h, dispose d’une autonomie de 100 km et se recharge en deux heures. Son design, très basique, cache une réflexion poussée sur la simplicité de conception qui n’est pas sans rappeler celle de la bonne vielle « Deudeuche ».

Voici comment Citroën imagine l’usage de l’Ami One Concept. © Citroën

Un design symétrique

L’Ami One Concept est totalement symétrique. L’essentiel de ses éléments de carrosserie sont identiques et simplement montés dans un sens différent. Il en est ainsi des portières, antagoniste côté conducteur et classique côté passager, des ailes, du bas de caisse, des parechocs, des rétroviseurs, des feux arrière et avant. À la clé, un assemblage plus rapide, moins onéreux et un entretien facilité. Le résultat donne un style cubique censé évoquer la robustesse et la maniabilité pour la conduite urbaine.

Citroën a pensé différents modèles de consommation pour l’Ami One allant d’un usage de 5 minutes à 5 heures. Il pourra se faire au travers d’un service d’autopartage, de 5 jours à 5 mois pour des systèmes de location courte durée, ou 5 ans à travers une location longue durée qui inclura la batterie, la maintenance et un parking. La marque aux chevrons va même jusqu’à envisager un distributeur automatique d’Ami One qui fournirait les renseignements et permettrait de louer directement la voiture électrique. Citroën n’a pour le moment pas indiqué de calendrier pour l’éventuelle commercialisation d’un dérivé de ce concept.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.
Cela vous intéressera aussi
À voir aussi : 

Leave a Reply