Cinq enfants morts dans un accident sur l’autoroute A7 : que s’est-il exactement passé ? – LCI

Spread the love
  • Yum
Police

AUTOROUTE – Le bilan de l’accident survenu lundi 20 juillet sur l’A7 dans la Drôme, qui a provoqué la mort de cinq enfants, risque de “s’alourdir” selon le préfet du département. Focus sur une enquête difficile.

Ce devait être une simple balade, pour deux familles, originaires de la banlieue lyonnaise, en vacances dans la Drôme, et montées à bord du même grand monospace, lundi 20 juillet. Sur les neuf passagers, cinq enfants, âgés de 3 à 14 ans, ont trouvé la mort à hauteur d’Albon, tandis que quatre autres personnes, trois adultes et un enfant de sept ans, sont actuellement pris en charge dans des centres hospitaliers. Le pronostic vital est engagé pour trois d’entre eux, dont l’enfant.

Lire aussi

Près de 24 heures plus tard, les circonstances du drame demeurent floues. Un garagiste a pu filmer la scène, quelques instants après la sortie de route fatale. Des images amateures, reprises par TF1 dans la vidéo en tête de cet article, qui montrent que, déjà, à ce moment-là, le feu était très important. “Vous pouvez apercevoir un amas de tôle sur le toit, en feu, mais complètement en feu, avec des personnes qui couraient autour”, décrit notre témoin. Ces derniers sont des automobilistes, alors en train de tenter de porter secours aux passagers du véhicule.

La piste du problème technique privilégiée

L’accident s’est produit vers 19h sur l’autoroute A7. Toujours dans la vidéo ci-dessus, notre reconstitution en 3D montre la thèse privilégiée aujourd’hui par les enquêteurs sur le déroulé des événements : un incendie qui se serait déclaré à bord du monospace, pendant qu’il roulait encore, le conducteur qui tente de s’arrêter sur le bas côté, puis le véhicule qui, percutant la bordure, passe par dessus et effectue plusieurs tonneaux dans un champ…

“Avant de tomber dans l’inconscience, le conducteur du véhicule a dit qu’il avait tenté désespérément de freiner et que les freins ne répondaient plus. Sur des vidéos de Vinci Autoroutes, on le voit se diriger vers la bande d’arrêt d’urgence à grande vitesse puis il y a trois, quatre tonneaux. Le véhicule est déjà en feu, et puis alors il y a un embrasement généralisé suite aux tonneaux et le véhicule est complètement écrasé sur le toit”, a, pour sa part, rapporté à l’AFP le préfet de la Drôme, Hugues Moutouh, ce mardi 21 juillet. Avant de se montrer fort pessimiste concernant les survivants : “Ce sont des grands brûlés, on peut imaginer le pire pour les quatre. On risque d’avoir un bilan alourdi dans les prochaines heures, les prochains jours.”

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *