Pour certaines figures du mouvement des gilets jaunes, l’heure est à l’audition par les juges.

Christophe Dettinger, l’ancien boxeur, sera jugé ce mercredi 13 février pour violences contre les forces de l’ordre.

Quant au leader et porte-parole du mouvement Éric Drouet, il sera lui aussi de passage au tribunal vendredi pour organisation d’une manifestation sans autorisation. Il risque une peine de six mois d’emprisonnement et 7.500€ d’amende. Éric Drouet sera de nouveau jugé le 5 juin prochain pour «port d’arme prohibé» et «participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations» lors de la manifestation du 22 décembre 2018.