Chine : Xi Jinping veut sévir contre les monopoles des géants du web nationaux

Spread the love
  • Yum

L’information a de quoi alerter les grandes entreprises technologiques chinoises. Le président Xi Jinping s’est exprimé cette semaine sur le sujet de la régulation des plateformes. Selon Bloomberg, le dirigeant a présidé lundi dernier une réunion du parti communiste et il a demandé aux régulateurs de renforcer la surveillance de ces compagnies.

La régulation s’est déjà renforcée au cours des derniers mois

Dans le détail, il souhaite « réprimer les monopoles et promouvoir une concurrence loyale ». Les autorités sont donc incitées à empêcher « l’expansion désordonnée du capital ». Le média américain estime que Xi Jinping souhaite amplifier les efforts déjà déployés visant à réduire l’influence des géants de tech, tels qu’Alibaba. Toutefois, l’instance du président sur « l’économie de plateforme » suggère que ces mesures pourraient viser d’autres acteurs de la téléphonie mobile et d’Internet. Il en va ainsi de Didi Chuxing, Meituan, ou encore JD.com, selon nos confrères.

Pour l’heure, l’attention des régulateurs chinois semble aussi se porter vers Tencent qui pèse aujourd’hui plus de 100 milliards de dollars. Cette information de Bloomberg a semé le trouble et la valorisation boursière de la compagnie a beaucoup baissé dans la foulée. Cela rappelle à bien des égards la situation d’Alibaba dont les autorités ont suspendu l’introduction en bourse de 37 milliards de dollars de sa branche fintech en décembre dernier.

Récemment, l’Administration d’État pour la régulation du marché (SAMR) a publié un ensemble de règles visant les géants de la Tech. Ainsi, les sites de commerces électroniques du pays et les services de paiement se voient appliquer plusieurs interdictions. Ils n’ont pas exemple plus le droit de forcer les commerçants à passer directement par une seule plateforme de vente. L’idée est aussi de les empêcher de fixer les prix, ou de profiter d’informations récoltées et de leurs technologies pour manipuler le marché.

Ces mesures semblent aujourd’hui insuffisantes aux dirigeants de l’Empire du milieu qui veulent aller encore plus loin. Il sera intéressant de suivre ce dossier qui concerne des acteurs désormais présents à l’échelle globale.

Leave a Reply

%d bloggers like this: