Katy Huberty de Morgan Stanley est plutôt d’un naturel optimiste quand il s’agit d’Apple et son eco-système. Plutôt appréciée de Tim Cook, elle est d’ailleurs une invitée régulière des Q&A, qui suivent la présentation trimestrielle des résultats.C’est dans le même esprit qu’elle se penche -comme beaucoup cette semaine- sur l’iPhone et le marché chinois. Et elle prend le contre-pied de ses confrères Longbow Research et JP Morgan. Selon elle, la tendance des derniers mois aurait été inversée et la demande serait en train de se redresser.

En effet, la base installée d’Apple serait en hausse depuis 2019, selon les données de recherche de Morgan Stanley. Katy Huberty cite plusieurs facteurs : les baisses de prix -en particulier pour l’iPhone XR-, un crédit à taux zéro et des réductions supplémentaires allant jusqu’à 250 $ sur l’iPhone XS Max. Pour elle, il ne s’agit plus de spéculation, puisque février est le premier mois depuis août 2018, où Apple n’aurait pas réduit le rythme de production de l’iPhone.

Dans son mémo, elle déclare qu’« après avoir perdu des parts de marché au dernier trimestre 2018, la base installée d’iPhone [chinois] montre une reprise des parts de marché après les baisses de prix du début de 2019. Combiné à la stabilisation de la chaîne d’approvisionnement de l’iPhone, nous envisageons maintenant une hausse de nos estimations pour l’iPhone pour le trimestre de mars ».

Source