Chauffeur de bus agressé : “La justice punira les auteurs”, dit Castex – RTL.fr

Spread the love
  • Yum

En état de mort cérébrale depuis 5 jours, Philippe Monguillot, chauffeur de bus agressé à Bayonne lors d’une violente agression est décédé ce vendredi 10 juillet à 17h30. “Le décès de Philippe Monguillot, lâchement agressé dimanche à Bayonne pour avoir accompli son travail, nous touche en plein cœur“, a écrit Jean Castex dans un tweet.

“La République reconnaît en lui un citoyen exemplaire et ne l’oubliera pas. La Justice punira les auteurs de ce crime abject“, a ajouté le Premier ministre. “On veut dire merci à tout le monde, toutes les personnes ont été là depuis dimanche et qui sont encore là. C’est énormément de soutien, énormément de force que vous nous donnez”, nous a confié la fille de Philippe Monguillot. “On a un gros combat judiciaire qui nous attend”, a-t-elle ajouté. 

Philippe Monguillot a été victime d’une agression “d’une extrême violence” alors qu’il voulait contrôler le ticket d’une personne et exigeait le port du masque pour trois autres. Âgés de 22 et 23 ans et connus des services de police, deux hommes soupçonnés d’avoir porté les coups ont été mis en examen pour tentative d’homicide volontaire et écroués

À écouter également dans ce journal

Affaire Traoré – Les juges d’instruction chargés de l’affaire Adama Traoré, mort en 2016 après son interpellation par des gendarmes et érigé en symbole des violences policières, ont “demandé une nouvelle expertise médicale” ont annoncé vendredi 10 juillet les avocats des gendarmes.

Turquie – Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi la transformation de l’ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée, en dépit de mises en garde à l’étranger, après qu’un tribunal a révoqué le statut de musée de ce haut lieu du tourisme à Istanbul.

Santé – Vingt-quatre heures après l’annonce d’un accord sur les rémunérations des personnels hospitaliers, trois syndicats majoritaires ont donné leur feu vert vendredi à ce volet phare du “Ségur de la Santé”, qui prévoit 7,5 milliards d’euros de revalorisations salariales.

La rédaction vous recommande

Lire la suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *