Cette IA peut identifier une personne en observant les veines de ses mains

Spread the love
  • Yum

L’intelligence artificielle peut-elle reconnaître une personne en analysant les veines de sa main ? C’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs de l’Université australienne de la Nouvelle-Galles du Sud.

Pour mener à bien leur projet, les scientifiques ont utilisé une caméra de profondeur Intel RealSense D415. Ils ont ensuite enregistré 17 500 images provenant des 35 personnes qui ont participé à leur expérience, de quoi établir les schémas veineux de leurs mains. Par la suite, l’IA est entrée en action et aurait permis d’identifier les individus avec une précision de 99 %.

Une technologie qui serait plus respectueuse de la vie privée

Nous n’en sommes bien sûr qu’au tout début de l’utilisation cette technique mais elle comprend de nombreux atouts selon les auteurs. On sait en effet que les technologies de surveillance biométriques actuelles, parmi lesquelles la reconnaissance faciale, présentent des risques de biais racistes et sexistes qui ont été démontrés à plusieurs reprises.

L’identification via les empreintes digitales a aussi des failles de sécurité car comme le précisent nos confrères de CNN, on peut les collecter sur une surface que quelqu’un a touchée et les dupliquer pour créer une impression factice.  Dès lors, l’utilisation des motifs veineux se trouvant sous la peau est une méthode qui serait en théorie plus sécurisée.

Fort de cette première étude encourageante, les chercheurs espèrent que cette technique pourra à terme être utilisée pour authentifier un utilisateurs sur son ordinateurs ou son téléphone portable. Moins intrusives en matière de vie privée, elles auraient aussi l’avantage d’être mieux acceptées par les populations.

Notons à cet égard qu’une pétition a été récemment lancée à l’échelle de l’Union européenne afin de bannir la surveillance biométrique de masse. Plus de quarante groupes de défense des droits civils et numériques y participent et l’objectif est de récolter plus d’un million de signatures afin de peser sur l’élaboration de la directive sur l’intelligence artificielle qui sera prochainement présentée par la Commission européenne.

Leave a Reply

%d bloggers like this: