CES 2020 : Google Assistant s’enrichit de nouvelles fonctions de confidentialité

Spread the love
  • Yum

CES 2020 : Google Assistant s'enrichit de nouvelles fonctions de confidentialité

Google a profité de l’édition 2020 du CES, qui se tient actuellement à Las Vegas, pour annoncer les nouvelles capacités ajoutées à son assistant vocal, parmi lesquelles se trouvent de nombreux ajouts dans la politique de gestion de la confidentialité mise en place par le géant américain.

L’une des nouvelles fonctionnalités de l’assistant permettra aux utilisateurs de supprimer un enregistrement de la dernière commande en disant : « Hé Google, ce n’était pas pour toi ». Si cette nouvelle option n’a l’air de rien, elle a toutefois des implications importantes.

Elle signifie en effet que les utilisateurs peuvent supprimer les enregistrements vocaux immédiatement si quelqu’un d’autre entame une conversation séparée en arrière-plan ou si l’utilisateur décide que ce qui a été dit ne doit pas être partagé, comme l’a fait savoir la direction de Google.

publicité

Google Assistant revendique 500 millions d’utilisateurs mensuels

Le géant américain ne s’arrête pas là. Comme il l’a annoncé ce mardi, les utilisateurs de son assistant vocal pourront désormais demander « Hé Google, est-ce que tu enregistres mes données audio ? » pour en savoir plus sur les contrôles de confidentialité, et accéder directement à l’écran des paramètres pour modifier les préférences. Ils auront également la possibilité de supprimer l’activité de l’assistant vocal d’un compte Google en disant des choses comme « Hé Google, supprime tout ce que je t’ai dit cette semaine ».

Ces nouvelles fonctionnalités permettront-elles de faire taire les critiques qui entourent l’assistant vocal de Google, qui revendique aujourd’hui plus de 500 millions d’utilisateurs mensuels ? Rien n’est moins sûr, tant sa politique de gestion des données personnelles a pu faire l’objet de critiques au cours des dernières années, parfois à raison, Google ayant notamment confirmé en août que des travailleurs tiers « écoutaient systématiquement » et divulguaient les conversations privées en néerlandais recueillies par l’assistant.

Le radiodiffuseur public belge VRT NWS a ainsi pu révéler que plus de 1 000 fichiers avaient été divulgués par ces travailleurs, y compris des enregistrements de cas où des utilisateurs ont accidentellement déclenché le logiciel de Google. Après l’incident, Google a mis en pause toutes ses opérations de révision linguistique. Rien que la semaine dernière, un utilisateur de Reddit a découvert qu’il pouvait voir des scènes provenant de maisons d’autres personnes lorsqu’il a connecté son Nest Hub de Google à une caméra fabriquée par Xiaomi. Dès que ça a été rendu public, Google a désactivé l’intégration du Nest Hub de tous les appareils Xiaomi.

Opération rachat pour Google

Ces nouvelles fonctionnalités de protection de la vie privée doivent permettre à Google de se refaire une virginité à ce sujet, peu de temps après que le géant américain ait décidé de réviser sa politique de confidentialité des assistants vocaux – l’année dernière. Reste que Google n’est pas la seule entreprise à avoir été critiquée pour son utilisation de données audio. Amazon a en effet été la première entreprise à subir les foudres dans ce domaine, après qu’on ait découvert l’an dernier que des opérateurs humains écoutaient les interactions des appareils Alexa.

Parmi les changements apportés l’an dernier, Google a notamment fait en sorte que l’assistant vocal ne conserve pas par défaut les enregistrements audio une fois la demande satisfaite, ce qui signifie que les utilisateurs doivent choisir de laisser Google conserver les enregistrements vocaux effectués par l’appareil. Il a également ajouté une fonction qui permet aux utilisateurs de consulter et de supprimer les enregistrements audio antérieurs et historiques.

Parmi les autres ajouts annoncés par Google ce mardi, citons également la possibilité de programmer certaines tâches. Par exemple, les utilisateurs qui ont un lave-linge ou un sèche-linge intégré à Google Home peuvent programmer un chargement de linge avec l’assistant vocal. Cette fonctionnalité devrait être mise en place plus tard cette année. En outre, Google a ajouté la prise en charge de diverses nouvelles catégories d’appareils intelligents, comme les unités CA, les cafetières, les aspirateurs et les baignoires intelligentes, entre autres.

Leave a Reply