Ce que l’on sait du violent “home jacking” de Bernard Tapie et son épouse – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Les époux Tapie ont regagné leur domicile dimanche soir, très fatigués. Une enquête pour “vol en bande organisée”, “séquestration” et “association de malfaiteurs” a été ouverte par le parquet de Versailles.

Frappés, ligotés et cambriolés: Bernard Tapie et son épouse ont été violentés dans la nuit de samedi à dimanche par quatre hommes qui se sont introduits dans leur maison de Seine-et-Marne avant de prendre la fuite avec des bijoux. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Versailles. Voici ce que l’on sait, à l’heure actuelle, de cet “home jacking” particulièrement violent.

• Comment s’est déroulé le cambriolage?

Vers minuit et demi, à Combs-la-Ville, le couple a été surpris dans son sommeil par des agresseurs encagoulés, gantés et vêtus de combinaisons noires qui les ont attachés avec des câbles électriques et frappés.

“Ils ont été réveillés avec des lampes dans les yeux, attachés, roués de coups”, raconte Stéphane Tapie à BFMTV.

L’homme d’affaires de 78 ans, qui souffre d’un double cancer de l’estomac et de l’ œsophage, a notamment reçu “un coup de matraque sur la tête”. Les deux victimes n’ont toutefois pas été hospitalisées, précise la procureure de Melun Béatrice Angelelli.

L’épouse de Bernard Tapie est parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d’où elle a donné l’alerte. Elle a été transportée à l’hôpital pour consultation avant de regagner son domicile en début de soirée dimanche.

• Dans quel état se trouve le couple Tapie?

Dominique Tapie “a reçu plusieurs coups mais elle va bien”, a déclaré le petit-fils de l’ancien député et ex-ministre de la Ville, Rodolphe Tapie.

“Toute ma famille les a rejoints sur place, ils sont bien entourés”, a-t-il ajouté. “Mon grand-père a refusé d’être emmené, il est resté chez lui, il est KO, très fatigué”, a-t-il poursuivi.

L’épouse de Bernard Tapie “a pris pas mal de coups, son visage en porte les traces”, a rapporté le maire de Combs-la-Ville. “Bernard Tapie est un petit peu fatigué par la maladie et les traitements subis”, a-t-il ajouté.

• Qu’ont dérobé les malfaiteurs?

La procureure a fait savoir que des bijoux avaient été dérobés. Il s’agit de deux montres, dont une Rolex, ainsi que des boucles d’oreilles, des bracelets et une bague. Selon Stéphane Tapie, les cambrioleurs étaient à la recherche d’un coffre-fort, dont la maison est dépourvue.

Guy Geoffroy a expliqué que Dominique Tapie avait “été tirée par les cheveux parce qu’il y avait un trésor qu’il fallait trouver… Bien entendu, il n’y avait pas de trésor, et la violence a été d’autant plus forte qu’ils ne trouvaient rien.”

• La maison n’était-elle pas protégée?

La maison est équipée de caméras de vidéosurveillance, mais les malfaiteurs se sont introduits par une fenêtre de l’arrière de la propriété qui n’était pas protégée par une caméra. Cela démontre qu’ils étaient bien informés du dispositif de sécurité ou qu’ils avaient effectué au préalable des repérages aux abords de la maison.

Par ailleurs, des gardiens étaient présents au rez-de-chaussée de la maison, mais les voleurs ont pénétré en toute discrétion, sans les éveiller.

• Comment s’oriente l’enquête?

Dimanche, la police technique et scientifique a procédé aux constatations sur place, en effectuant les relevés nécessaires. Ils espèrent mettre à jour une empreinte, une trace ADN, ou bien retrouver un objet oublié par les malfaiteurs dans leur fuite.

En parallèle, les victimes, mais aussi les voisins et les proches ont été auditionnés. Les vidéos de caméra de surveillance des rues avoisinantes vont également être exploitées, elles permettront peut-être d’identifier un véhicule suspect.

Toutes ces vérifications se déroulent dans le cadre de l’enquête pour “vol en bande organisée”, “séquestration” et “association de malfaiteurs”.

Par Mélanie Bertrand et Esther Paolini

Leave a Reply

%d bloggers like this: