CARTE. Variant Delta: la mutation L452R est désormais majoritaire dans trois régions en France – BFMTV

Spread the love
  • Yum

La mutation L452R, “portée notamment par le variant Delta”, est présente dans près de 40% des tests criblés en France. En métropole, ce taux varie de 30 à 60% selon les régions.

La question n’est plus de savoir si le variant Delta va devenir majoritaire en France, mais plutôt quand. Selon les dernières données publiées par Santé publique France, au moins 39,7% des tests criblés entre le 26 juin et le 2 juillet présentent désormais la mutation L452R, “portée notamment par le variant Delta”, initialement apparu en Inde.

Attention, on ne peut cependant pas affirmer que 39,7% des cas de Covid-19 en France sont liés au variant Delta.

Entre le 26 juin et le 2 juillet, 17.208 tests ont été menés dans notre pays. Parmi eux, 8776 ont été criblés (51%) – c’est l’une des méthodes utilisées pour détecter la présence de cas liés à des variants parmi les tests positifs, en identifiant certaines molécules actives d’un virus. Parmi ces 8776 tests criblés, au moins 3484 présentaient la mutation L452R (39,7%).

La carte ci-dessous indique, région par région, le taux de tests avec présence de la mutation L452R parmi les tests criblés où elle est recherchée et interprétable. Cliquez sur la région qui vous intéresse pour obtenir plus de détails.

Nous avons fait le choix de ne pas afficher les données de certaines régions (Corse, Guadeloupe, Martinique et Mayotte), le nombre de tests criblés y étant trop faible et donc difficilement interprétable.

Si le taux de tests avec présence de la mutation L452R reste encore minoritaire, leur taux augmente rapidement partout en France métropolitaine. Au niveau national, la mutation n’était détectée que dans 2% des tests criblés au 6 juin, dans 7% au 16 juin, dans 20% au 26 juin et donc près de 40% désormais.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, en Île-de-France et en Nouvelle-Aquitaine, la mutation L452R est déjà présente dans la majorité des tests criblés. En Normandie, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Bourgogne-Franche-Comté, ce sera le cas dans quelques jours si la tendance reste la même. Pour consulter l’évolution dans votre région, consultez le graphique ci-dessous.

Étant environ 60% plus contagieux que le variant Alpha, initalement apparu au Royaume-Uni, le variant Delta pourrait devenir majoritaire d’ici quelques jours. Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, “une vague est possible dès la fin juillet” en raison de sa propagation.

Au Royaume-Uni, où le variant Delta représente plus de 95% des nouveaux cas de Covid-19, on constate depuis quelques semaines une flambée de contaminations. Pour le moment cependant, le nombre de cas graves – hospitalisations et décès – ne semble pas s’envoler comme lors des précédentes vagues.

Sur le même sujet

En France, le variant Delta pourrait représenter “80 à 90% des contaminations” d’ici la fin août, estimait l’épidémiologiste et membre du Conseil scientifique Arnaud Fontanet la semaine dernière sur BFMTV-RMC.

Louis Tanca Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: