CARTE. Le Lot repasse au vert, le Gers reste en orange… découvrez la carte du déconfinement à six jours de l – LaDepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a présenté ce vendredi 1er mai, la carte actualisée qui présente la situation sanitaire de chaque département en France. Un outil déterminant dans l’établissement des mesures qui vont encadrer le déconfinement le 11 mai.

Ce vendredi 1er mai, Jérôme Salomon a dévoilé la carte actualisée présentant la situation sanitaire dans l’Hexagone, en fonction de chaque département. Cette carte permet de visualiser la situation sanitaire de chaque département français et d’observer la circulation du Covid-19 sur un territoire donné. L’occasion de faire un point quotidien sur la situation.

#Coronavirus #COVID19 | Synthèse des 2 indicateurs de l’activité épidémique, au vendredi 1 mai 2020 :
◾Tension hospitalière sur les capacités en réanimation
◾Circulation active du virus

? En savoir plus : https://t.co/qjjXo6nO27 pic.twitter.com/8hwfPbhbNb

— Ministère des Solidarités et de la Santé (@MinSoliSante) May 1, 2020

A lire aussi : Coronavirus : l’Agence régionale de santé revoit son bilan à la hausse avec 401 morts en Occitanie, revivez notre direct

Presque tous les voyants au vert en Occitanie

En Occitanie, la quasi-totalité des départements sont en vert ce vendredi. Hier en rouge, à la suite d’une erreur de surévaluation du pourcentage de passage aux urgences pour suspicion de coronavirus par rapport à la réalité, le Lot est ce vendredi en vert. Idem pour le Tarn, en orange jeudi. Le Gers reste quant à lui en orange pour ce deuxième jour.

A lire aussi : Déconfinement : comment le Lot a-t-il pu se retrouver en zone rouge ? Nous avons analysé les chiffres

De quoi susciter le mécontentement dans ce département. Dans un communiqué publié dans la foulée, le président du Gers, Philippe Martin, exprime son incompréhension. “Malgré toute une série d’indicateurs positifs, […] notre département n’est pourtant toujours pas classé en vert”, déplore-t-il, demandant aux représentants du Gers, “le soin d’expliquer comment est établi dans notre Département le critère relatif à la circulation du virus et pourquoi l’évolution positive qui a été possible pour le Lot et le Tarn ne l’a pas été pour le Gers”. Face à l’évolution de la situation, Philippe Martin ne s’estime cependant “ni pessimiste, ni optimiste” mais “volontaire et confiant”.

Deux critères pour l’instant

Pour l’heure, la carte prend en compte deux ensembles de critères permettant d’identifier les départements où le déconfinement doit prendre une forme plus stricte: taux de cas nouveaux dans la population sur une période de sept jours, tension des capacités hospitalières évaluée au niveau régional.

Dans les départements colorés en rouge, le déconfinement est susceptible de prendre “une forme plus stricte” que dans ceux présentés en vert. Les territoires coloriés en orange présentent une situation d’entre-deux temporaire, avec au moins un des indicateurs est en “tension”. Dans la carte finale, qui sera présentée le 7 mai, ces départements auront basculé dans le rouge ou le vert.

Leave a Reply

%d bloggers like this: