CARTE. Déconfinement : on vous dit tout sur la zone de circulation sans attestation de 100 km à partir du 11 m – LaDepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Le Premier ministre a indiqué qu’à compter du 11 mai, les Français pourraient circuler librement, sans attestation, dans un rayon de 100 kilomètres autour de leur foyer. La Dépêche du Midi vous explique tout sur cette zone de circulation libre.

C’était sans doute l’un des points les plus attendus des annonces du Premier ministre Édouard Philippe devant l’Assemblée Nationale ce mardi 28 avril : les restrictions qui vont encadrer les sorties des Français à compter du 11 mai prochain. Attestation ? Pas attestation ? Comment les Français pourront-ils circuler lors de cette première phase de déconfinement ?

  • Des déplacements libres à 100 km ou moins du domicile

Dans les termes, le chef du gouvernement a indiqué qu’à compter de cette date, “il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel.” Voilà pour les mots.

#Déconfinement : il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel.

— Edouard Philippe (@EPhilippePM) April 28, 2020

En pratique, les Français pourront ainsi à compter du 11 mai circuler dans un rayon de 100 kilomètres ou moins du domicile, sans avoir besoin de présenter quelque attestation que ce soit. L’objectif : éviter autant que possible les déplacements interrégionaux ou interdépartementaux, notamment à l’approche du jeudi de l’Ascension.

  • Quels sont les motifs “impérieux” évoqués par le Premier ministre ?

En s’appuyant sur les propos du Premier ministre, les déplacements à plus de 100 kilomètres ne seront possibles à compter du 11 mai que pour “motif impérieux”, “familial” ou “professionnel”. Pas question donc de faire ses valises pour partir à l’autre bout de l’Hexagone, pour les vacances.

A lire aussi : C’est quoi vraiment un déplacement autorisé pour “motif familial impérieux” ?

Ce qui pose question, c’est ce terme : “impérieux”. Ce mercredi 29 avril, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, est venue donner des pistes pour comprendre quels sont les “motifs impérieux” qui permettraient à un particulier de voyager à plus de 100 kilomètres de son domicile à compter du 11 mai. Celle-ci indique que ces déplacements ne seront possibles que s’il s’agit d’aller “s’occuper d’un proche qui est fragile” : “Au fond la philosophie qui est la nôtre, c’est toujours de faire confiance et d’éviter de se déplacer au maximum entre les régions et les départements. Quand vous n’aurez pas le choix, vous pourrez le faire. Mais notre objectif est vraiment d’éviter les brassages de population”, a expliqué la porte-parole sur CNews.

  • Comment calculer ce fameux rayon de 100 kilomètres autour de mon domicile ?

Dans le principe, il s’agit de visualiser sur une carte l’aire géographique dans laquelle vous pourrez circuler à compter du 11 mai prochain. La problématique est là même que pour les joggeurs en plein confinement, qui ne peuvent actuellement courir qu’à plus d’un kilomètre de leur domicile. En géographie, calculer un rayon autour d’un point précis, c’est ce que l’on appelle un “isochrone”. Pour cela, plusieurs outils existent.

Premier outil. En premier lieu, le site “Carte sortie déconfinement“. Pour utiliser cet outil, il vous suffit d’entrer dans la barre de recherche de ce site internet le nom de votre localité (ville ou village), puis de cliquer sur “Afficher la carte”. La première carte qui s’affiche vous montre une zone d’un kilomètre de rayon autour de votre domicile : il vous suffit de cliquer sur le point bleu, au centre, pour visualiser la zone de 100 kilomètres, autour de votre domicile, où vous serez à même de pouvoir circuler à compter du 11 mai. Attention cependant, le site est très largement utilisé, au point de se retrouver parfois saturé.

Second outil. Un second site internet vous permet de visualiser cette zone de 100 kilomètres, autour de votre domicile, où vous pourrez circuler librement. Il s’agit de Géoportail, lui aussi grandement utilisé : il se peut ainsi que le site internet mette du temps à charger. Une fois la page chargée, il vous faut :

  1. Cliquer sur la petite clé en haut à droite.
  2. Cliquer sur “calculer un isochrone”.
  3. Entrer votre adresse ou le nom de votre ville.
  4. Cliquer sur la fonction “isodistance”.
  5. Entrer “100” dans la case distance.
  6. Choisir votre mode de locomotion : la voiture.
  7. Valider en cliquant sur “calculer”

Une carte s’affiche alors avec une zone coloriée : il s’agit de votre aire de circulation libre.

  • Vais-je pouvoir circuler librement si mon département fait partie des territoires où le virus circule beaucoup ?

Ce sont ces fameux codes rouges et verts qu’a évoqués Edouard Philippe ce mardi. À compter de ce jeudi 30 avril, les autorités sanitaires françaises feront quotidiennement un point de la situation sanitaire de chaque département en France en présentant, tous les soirs, une carte, qui répondra à un code couleur particulier. Le chef du gouvernement avait indiqué que le déconfinement sera différencié entre les départements “verts”, où le virus circule peu, et les départements “rouges”, où le déconfinement prendra une forme plus stricte. 

A lire aussi : Occitanie : que pourrons-nous faire ou pas dans un département vert lors du déconfinement ?

Concrètement, trois critères seront retenus à la date du jeudi 7 mai. Ils permettront de déterminer dans quels départements “la circulation du virus reste active”, ceux où “les capacités hospitalières en réanimation restent tendues” et ceux où “le système local de tests et de détection des cas contacts [n’est] pas suffisamment prêt”, a précisé le Premier ministre devant les députés.

A lire aussi : Circulation, transports : comment pourra-t-on se déplacer à partir du 11 mai ?

Pour l’heure, les autorités françaises n’ont pas indiqué s’il sera possible pour les habitants qui résident dans les départements où le virus est particulièrement présent de circuler librement. Édouard Philippe avait précisé que la carte qui sera présentée “guidera ainsi chaque département dans la préparation du 11 mai, en rappelant l’objectif d’un confinement strict, pour faire baisser la circulation du virus”. Des précisions en ce sens seront prochainement données. 

  • Une limite de 100 kilomètres : jusqu’à quand ?

Pour le moment jusqu’au 2 juin, mais cette échéance risque d’évoluer. Le Premier ministre a indiqué que le déconfinement serait progressif et qu’il allait suivre des paliers de trois semaines. Il s’agira d’ici là de surveiller la circulation du virus pour accentuer ou écarter les restrictions et les règles qui encadrent les déplacements des Français. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *