CARTE. Covid-19 : trois départements dépassent toujours le seuil fixé pour la suite du déconfinement – franceinfo

Spread the love
  • Yum

La Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val d’Oise présentent toujours un taux d’indicence supérieur à 400 pour 100 000 habitants à la date du lundi 3 mai. Mais la tendance est à la baisse.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Tous les départements de France pourront-ils passer à la deuxième étape du déconfinement, prévue le 19 mai ? Alors que le pays entame, lundi 3 mai, le processus établi par le chef de l’Etat, avec la fin des restrictions de circulation en journée, trois départements présentent un taux d’incidence supérieur à la limite fixée par Emmanuel Macron pour enclencher la seconde selon les dernières données disponibles (au 29 avril). Il s’agit de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise.

Les trois départements franciliens présentent en effet un taux d’incidence du Covid-19 supérieur à 400 pour 100 000 habitants, l’un des trois critères susceptibles de freiner localement le déconfinement, au même titre qu’“une augmentation très brutale de ce taux et une menace de saturation des services de réanimation”. Selon les données de Santé publique France, cet indicateur est à 440 en Seine-Saint-Denis, 431 dans le Val-de-Marne et 418 dans le Val-d’Oise.

Les habitants de ces départements ne doivent cependant pas trop s’inquiéter de rater la deuxième étape du déconfinement. Il reste encore 15 jours et la tendance est à la baisse dans tous ces territoires. Vendredi 30 avril, la Seine-Saint-Denis affichait 508 de taux d’incidence, le Val-d’Oise et le Val-de-Marne 490. Lorsqu’Emmanuel Macron a pris la parole jeudi dernier, huit départements étaient dans le rouge. Les Bouches-du-Rhône, l’Oise, Paris, la Seine-et-Marne et l’Essonne sont depuis repassés sous la barre fatidique des 400.

Leave a Reply

%d bloggers like this: