Apple vient de réduire le nombre de ses véhicules autonomes et de ses chauffeurs habilités à circuler sur les routes de Californie. Les 72 voitures et leurs 144 conducteurs ne sont plus -respectivement- que 69 et 110 à être autorisées à effectuer des essais sur les routes publiques. À titre de comparaison, GM Cruise domine le secteur avec une flotte de 163 véhicules et 989 pilotes, suivi de Waymo (125 et 368), Cupertino puis Tesla (47 et 136).Cette baisse pourrait avoir plusieurs explications pour la firme californienne. Le projet arriverait-il à son terme et les tests grandeur nature ne concerneraient-ils plus que quelques petites améliorations ou vérifications ? Certains pourraient juste y voir une réorganisation du Projet Titan / carOS -mais pas forcément un abandon- avec la réaffectation des équipes, voire un nouveau partenariat à venir.

En effet, en février dernier, Apple se séparait de 190 personnes travaillant à Santa Clara et Sunnyvale dédiées au programme. Il s’agissait de 38 responsables de programmes d’ingénierie, 33 ingénieurs en matériel, 31 ingénieurs en conception de produits et 22 ingénieurs en génie logiciel. Ces départs -qui n’étaient pas forcément des licenciements- étaient justement prévus pour le 16 avril.

Source