Camille Kouchner : les déclarations abjectes d’Olivier Duhamel quand il a été accusé d’inceste – Closer France

Spread the love
  • Yum

Dans son livre, La Familia Grande, Camille Kouchner a fait de choquantes révélations sur la manière dont Olivier Duhamel aurait tenté de justifier l’inceste dont il est accusé. 

Depuis quelques jours, Olivier Duhamel est accusé d’inceste par Camille Kouchner. La jeune femme a publié un livre intitulé La Familia Grande le 7 janvier dernier, dans lequel elle a souhaité lever le voile sur une sombre période de son adolescence en dénonçant l’inceste subit par son frère jumeau, qu’elle prénomme “Victor”. Cependant, elle n’en finit plus de créer la stupéfaction avec des révélations plus choquantes les unes que les autres. Elle explique les visites nocturnes de son beau-père à son frère et affirme qu’il aurait justifié ces viols en déclarant que “tout le monde fait ça“. Parmi les extraits publiés par ELLE, on peut donc découvrir la réaction d’Olivier Duhamel suite à la révélation de ce secret en 2008. “Le monde s’est écroulé. Après avoir nié pendant 48 heures, mon beau-père a déclaré que c’était mon frère qui était pervers“, a écrit Camille Kouchner. Elle dit ensuite que, pour se défendre, celui-ci aurait expliqué qu’il s’agit d’une “histoire d’amour“. Dans une interview accordée à ELLE le 4 janvier dernier, soit quelques jours avant la parution de l’ouvrage, elle avait confié : “Je réclame zéro justice, de toute manière, c’est trop tard, il n’ira pas en prison, je l’accepte. En revanche, ce n’est pas parce que les faits sont prescrits du point de vue de la justice que je n’ai pas le droit de parler“. Le traumatisme d’une adolescente qui a souhaité que cette histoire soit connue du grand public.

Selon les propos employés par Camille Kouchner dans son livre, les faits se sont déroulés durant “deux ou trois ans” lorsqu’Olivier Duhamel était le mari d’Evelyne Pisier, leur mère. La vérité n’a seulement éclaté que quelques années plus tard, en 2008 puisque “Victor” n’avait pas souhaité en parler et avait ainsi mis uniquement sa soeur dans la confidence. Les jumeaux s’étaient donc confiés à leur mère qui avait toutefois fait le choix de soutenir son mari de l’époque. Elle était donc restée dans la silence et s’était également mis ses enfants à dos. Ce n’est qu’en 2011, suite à sa disparition, que la police a découvert la sombre histoire. En effet, en enquêtant sur les circonstances de la mort de la comédienne, ils sont tombés sur un échange de mails entre sa soeur et elle qui évoquaient les agissements d‘Olivier Duhamel. A l’époque, “Victor” n’avait pas souhaité porter plainte et l’affaire n’a été rendue publique qu’en 2021, grâce à la publication de ce livre. Ces révélations ont permis à une “enquête des chefs de viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans” d’être ouverte par le parquet de Paris le 5 janvier dernier, deux jours avant la publication du livre, comme l’a rapporté Le Monde.

“Il n’y a pas d’omerta dans cette affaire”

Cette affaire n’en finit plus de faire parler d’elle. Alain Finkielkraut était l’invité de LCI ce lundi 11 janvier. Celui-ci a cependant tenu des propos assez choquants. Il a d’abord expliqué que lorsqu’on “a pas les éléments et quand on essaye de le faire, on se demande s’il y a eu consentement ou une forme de réciprocité” avant d’affirmer “on vous tombe immédiatement dessus“. David Pujadas, visiblement désemparé face à de tels propos, a souhaité rappeler une évidence : “Parce qu’on parle d’un enfant de 14 ans“. Ce à quoi le philosophe et écrivain a rétorqué : “On parle d’un adolescent, ce n’est pas la même chose“. Il a néanmoins conclu en affirmant que l’acte commis par Olivier Duhamel est “répréhensible. Ce qu’il a fait est très grave, il est inexcusable”.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

© France 5

2/12 – Olivier Duhamel
Camille Kouchner a relaté les faits dans son livre “La Grande Familia”.

© France 5

3/12 – Olivier Duhamel
Les faits remontent au temps où Olivier Duhamel était le mari d’Evelyne Pisier.

© France 5

4/12 – Olivier Duhamel
Des révélations très choquantes.

© CEDRIC PERRIN

5/12 – Olivier Duhamel
Dans son livre, elle explique les visites nocturnes de son beau-père à son frère et affirme qu’il aurait justifié ces viols en déclarant que “tout le monde fait ça”.

© COADIC GUIREC

6/12 – Olivier Duhamel
Dans son livre, on peut donc découvrir la réaction d’Olivier Duhamel suite à la révélation de ce secret en 2008.

© COADIC GUIREC

7/12 – Olivier Duhamel
“Le monde s’est écroulé. Après avoir nié pendant 48 heures, mon beau-père a déclaré que c’était mon frère qui était pervers”, a écrit Camille Kouchner.

© CEDRIC PERRIN

8/12 – Olivier Duhamel
Elle dit ensuite que, pour se défendre, celui-ci aurait expliqué qu’il s’agit d’une “histoire d’amour”.

© Jack Tribeca

9/12 – Olivier Duhamel
La vérité n’a seulement éclaté que quelques années plus tard, en 2008 puisque “Victor” n’avait pas souhaité en parler et avait ainsi mis uniquement sa soeur dans la confidence.

© COADIC GUIREC

10/12 – Olivier Duhamel
Les jumeaux s’étaient donc confiés à leur mère qui avait toutefois fait le choix de soutenir son mari de l’époque.

© CEDRIC PERRIN

11/12 – Olivier Duhamel
Ce n’est qu’en 2011, suite à la disparition d’Evelyne Pisier, que la police a découvert la sombre histoire.

© CEDRIC PERRIN

12/12 – Olivier Duhamel
Une “enquête des chefs de viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans” a été ouverte par le Parquet de Paris.

Leave a Reply

%d bloggers like this: