Bumble fait une entrée tonitruante à la bourse de New York

Spread the love
  • Yum

Bumble fait une entrée tonitruante à la bourse de New York

A quelques jours de la Saint-Valentin, Bumble, l’app de rencontre américaine populaire après Tinder, où les femmes font le premier pas, a fait une entrée remarquée en bourse ce jeudi, valorisant le site de rencontre en ligne à environ 13 milliards de dollars.

Les actions de la société ont été cotées à 76 dollars sur le Nasdaq, bien au-dessus de son prix d’introduction en bourse de 43 dollars par action. La société Bumble, basée à Austint au Texas, exploite deux applications, Bumble et Badoo, et revendique plus de 40 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde. A elle seule, Bumble comptait en septembre 2020, 12,3 millions d’utilisateurs actifs mensuels, dont près de 9 % étaient des utilisateurs payants, selon Forbes. Bumble Inc a été lancée en 2014 par Whitney Wolfe Herd, trentenaire et ancienne présidente du marketing du réseau concurrent Tinder.

Depuis la pandémie, le succès des apps de rencontre ne se dément pas. Bumble génère des revenus essentiellement grâce aux abonnements premium. La société a déclaré un chiffre d’affaires de 417 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2020, avec une perte nette de 117 millions de dollars (soit 96 millions d’euros).

publicité

Bumble fait aussi du réseautage professionnel

En 2019, Blackstone a payé environ 3 milliards de dollars pour acquérir une participation majoritaire dans MagicLab, qui possédait à l’époque les applications Bumble et Badoo. Elles emploient près de 600 personnes à son siège texan et possèdent des bureaux dans plusieurs villes européennes.

Selon Reuters, Bumble pévoit d’utiliser les 2,2 milliards de dollars issus de l’introduction en bourse pour rembourser sa dette, financer sa croissance internationale et procéder à des acquisitions.

Bumble se démarque sur la diversité de son offre : outre les rencontres amoureuses, sont aussi proposées les rencontres professionnelles, voire amicales. L’option Bumble Bizz met l’accent sur le networking. Sans révolutionner les rencontres professionnelles par rapport à ses concurrents, l’application sous iOS comme Android offre une interface claire et cible sa communication sur « les femmes d’abord », discours plutôt rare dans le monde de l’entreprise.

Leave a Reply

%d bloggers like this: