Bordeaux : une femme tuée de plusieurs coups de couteau, son ex-compagnon interpellé – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Par Jean-Michel Desplos et Elisa Artigue-Cazcarra

Une femme de 31 ans est morte, tuée de plusieurs coups de couteau. Elle a été retrouvée ce vendredi 2 juillet, dans son appartement, dans le quartier Saint-Augustin. Son ex-compagnon a été interpellé par le Raid, après s’être retranché chez lui, à Mérignac

Une femme de 31 ans est morte, tuée de plusieurs coups de couteau. Son corps a été découvert ce vendredi 2 juillet, dans son appartement, dans le quartier Saint-Augustin, à Bordeaux. Les secours ont été alertés vers 10 heures, ce matin. Malgré leurs efforts, ils n’ont pu ranimer la victime, touchée notamment au niveau de la gorge.

Un important dispositif de police a aussitôt été déployé pour retrouver l’auteur présumé, l’ex-compagnon de la victime, un homme âgé de 36 ans. Il s’est retranché chez lui, dans un appartement d’une résidence récente de la rue Emile-Combes, située à 400 mètres à peine des lieux des faits, du côté de Mérignac. Il menaçait de mettre fin à ses jours. Il a finalement été interpellé par le Raid, en fin de matinée, qui a utilisé des grenades assourdissantes.

Lors de l’intervention du Raid, unité d’intervention de la police nationale, rue Emile-Combes.
Lors de l’intervention du Raid, unité d’intervention de la police nationale, rue Emile-Combes.

Jean-Michel Desplos

La fillette du couple est saine et sauve. Elle se trouvait à l’école au moment du drame.

« D’après les premiers éléments, il s’agit d’un féminicide », a indiqué le procureur de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie, qui s’est rendue sur place. Le parquet a confié l’enquête à la direction zonale de la police judiciaire (DZPJ).

Selon nos informations, la victime avait porté plainte pour harcèlement contre son ex-compagnon qui avait été placé en garde à vue, fin juin.

La police judiciaire est saisie de l’enquête par le parquet.
La police judiciaire est saisie de l’enquête par le parquet.

Jean-Michel Desplos

Rue Emile-Combes, le secteur alentour a été bouclé.
Rue Emile-Combes, le secteur alentour a été bouclé.

DAVID Thierry / SUD OUEST

Sur le meme sujet
Sur le meme sujet

Féminicide à Mérignac : notre dossier

Féminicide à Mérignac : notre dossier

Une femme de 31 ans, mère de trois enfants, a été blessée par balle et brûlée vive par son compagnon, mardi 4 mai, à Mérignac, en Gironde. Ce dernier avait déjà été condamné pour violences volontaires par conjoint

Leave a Reply

%d bloggers like this: