Le réseau TBM des tramways de Bordeaux Métropole est totalement paralysé depuis lundi soir par une grosse panne électrique ou informatique.

Exploité par Keolis, le réseau est à l’arrêt depuis 19h15 environ. Les trois lignes A, B et C sont paralysées.

La panne se situe au PCC du réseau de tram, le poste central de commande, installé au dépôt des tramways de La Bastide, sur la rive droite. A l’image d’une tour de contrôle, le PCC permet aux agents de Keolis de gérer en temps réel et via de grands écrans les déplacements des tramways.

Selon la direction de Keolis, le PCC, jusqu’à ce mardi matin, était aveugle. Il n’y avait pas de visibilité sur “l’énergie électrique engagée sur le réseau” et ne voit pas non plus les rames sur la carte du réseau.

Keolis a donc décidé d’appliquer la procédure de sécurité prévue dans un cas pareil : l’arrêt total du réseau.

Reprise progressive annoncée ce mardi matin

Les équipes de l’électricien Inéo, qui est contrat de maintenance sur le réseau TBM, ont investigué toute la nuit au coeur du PCC de La Bastide, pour tenter de trouver l’origine de la panne et faire la réparation.

Elle semble avoir été trouvée, il s’agirait d’un problème de réseau RMS (Réseau Multi Service), de fibre optique. Les rames ne sont pas encore sorties du dépôt. Le retour à la circulation sera donc très progressif, dans la matinée annonce-t-on à la communication de TBM. 

15 bus de substitution sont en mis en place par ligne, avec une fréquence de 15 minutes

Des milliers de voyageurs

Des milliers de voyageurs étaient dans les rames au moment de la panne. Un système de navettes par bus de substitution a été mis en oeuvre pour assurer un minimum de service.

Vers 20 heures, Keolis a annoncé que les tramways rentraient lentement dans leurs dépôts, sans prendre de voyageurs, ils y sont toujours