Selon le Wall Street Journal, Samsung s’apprêterait à annoncer l’ouverture de son assistant vocal Bixby aux développeurs tiers. L’objectif serait de concurrencer Amazon, Google et Apple.

Bixby de Samsung est considéré comme le vilain petit canard des assistants vocaux. Malgré son intégration dans de nombreux produits de la célèbre marque coréenne, ce dernier a du mal à se faire une place auprès de Google Assistant et d’Amazon Alexa. Différents problèmes de fonctionnements ont pesé sur la popularité de l’outil. Mais surtout le manque de fonctionnalités disponibles en fait la cinquième roue du carrosse de ce marché fortement concurrentiel.

Bixby, le vilain petit canard des assistants vocaux

Pour autant, Samsung ne veut pas s’avouer vaincu selon le Wall Street Journal. Le géant coréen profiterait de son événement Samsung Developer Conference se déroulant du 7 au 8 novembre 2018 à San Francisco pour annoncer l’ouverture de Bixby aux développeurs tiers.

Ainsi, des éditeurs d’applications pourraient se lancer dans la création de service dédié à l’assistant vocal. La conférence en question serait en partie organisée pour les convaincre. Selon les informations du célèbre média américain, Samsung verserait même une prime de 100 000 dollars au meilleur projet.

Séduire les développeurs est essentiel. C’est la première pierre à l’établissement d’une stratégie d’extension de l’assistant. Il s’agit de la seule manière de créer un modèle économique performant. Comme Amazon l’a déjà fait, l’on peut imaginer des achats intégrés, des accès à des services de livraison ou de VTC, la monétisation de jeu, etc. Samsung compte ainsi peser sur le secteur dont il détient pour l’instant 6 % de parts de marché. Présent au sein de ces smartphones, la création d’un écosystème autour de Bixby lui donnerait l’opportunité de rivaliser face à Apple et Google.

Une stratégie d’intégration tardive

Or, l’une des premières sources de revenus d’Amazon concernant Alexa repose sur l’intégration de son assistant chez de nombreux fabricants tiers. Le géant californien a su séduire les constructeurs d’enceintes comme JBL, Harman Kardon, Yamaha, Onkyo et bien d’autres. Samsung a lui aussi un sérieux coup à jouer dans ce domaine.

En tant que propriétaire du groupe Harman (donc de la plupart des marques citées ci-dessus), Samsung pourrait intégrer Bixby au sein de nombreuses enceintes et voitures connectées. Ce n’est que par le biais de partenariat d’envergure que Bixby gagnera du poids face à ses concurrents.

Crédit Photo : Samsung.