Bitcoin : les événements VR sur les cryptomonnaies se multiplient

Spread the love
  • Yum

Si en 2017 la VR était décrite comme le sauveur des cryptomonnaies, la technologie est cette année venu à la rescousse des événements Bitcoin, mis à mal par les mesures anti-covid.

De fait, les conférences et réunions virtuelles se sont multipliées, suscitant un regain d’intérêt pour les équipements de réalité virtuelle dans le secteur. Cette tendance pourrait également mener à une plus grande décentralisation des événements consacrés aux cryptomonnaies dans le futur.

Avec la VR, les entreprises de cryptomonnaies continuent à travailler

Bon nombre d’acteurs du Bitcoin, par exemple Etoro avis, font depuis toujours du télétravail, partiellement ou pour la totalité de leur masse salariale. Par conséquent, le secteur a fait preuve d’une plus grande résilience pendant le confinement comparé à d’autres industries. Aucune baisse de productivité conséquente n’a donc été enregistrée cette année.

Aussi, il n’est donc pas surprenant de voir les professionnels en cryptomonnaies facilement adopter la VR ces derniers mois, les interactions à distance faisant partie intégrante du secteur.

De nombreux événements annulés

Malgré tout, la crise a eu raison d’un pilier du Bitcoin : les conférences, rencontres et autres séminaires auxquels les professionnels assistent chaque année. Au fur et à mesure que les États du monde entier ont confiné leur population, le passage au virtuel était inévitable.

Le plus grand salon sur le Bitcoin, prévu à Londres en mars dernier, n’a finalement pas eu lieu. De même pour le Paris Blockchain Week Summit. Comme une réaction en chaîne, les événements ont été annulés les uns après les autres. Mais était-ce réellement nécessaire ? En tout cas, la VR se pose comme la meilleure solution pour les organisateurs de conférences pour cryptomonnaies actuellement.

Ce que la VR peut apporter aux conférences sur les cryptomonnaies

Face à ce consternant état des lieux, les événements virtuels ont pris le relais, même s’il faut avouer qu’ils n’ont pour l’heure ni l’envergure ni la notoriété de leurs équivalents physiques. Mais au milieu de ces nouveaux arrivants de petite taille, un géant a décidé de rejoindre la partie.

Ainsi, la conférence tech Collision s’est tenue comme prévu en juin. Mais contrairement à chaque année, l’événement a eu lieu en ligne et non à Toronto. Pour justifier cette décision, les organisateurs ont notamment mis en avant le succès durant les éditions précédentes des outils d’interactions en ligne entre les participants.

Doit-on s’attendre à un nouveau paradigme pour le monde du Bitcoin ?

De fait, il est aujourd’hui de plus en plus facile d’organiser des événements virtuels, que ce soit en réalité virtuelle ou non. Ainsi, de nombreuses plateformes dédiées à cet effet existent. Mais est-ce assez pour convertir le monde des cryptomonnaies à la VR après la pandémie ? La réponse n’est pas simple, mais l’on tendrait vers un oui.

Surement, aller physiquement à des conférences restera un must, si ce n’est que pour faire du networking. Toutefois, les événements virtuels permettront à plus de personnes d’y assister.

D’un autre côté, ce sera plus facile en ce qui concerne le télétravail, la réalité virtuelle permettant de donner la sensation de collaborer ensemble à distance. Par conséquent, si le coronavirus a mis à mal des pans entiers de l’économie, il a, semble-t-il, accéléré le développement de la réalité virtuelle au sein de la communauté crypto.

Leave a Reply

%d bloggers like this: