Muse des photographes de mode, Bella Hadid incarne le nouveau glamour. Nous avons donné rendez-vous à l’Américaine au château de La Colle Noire, la dernière demeure de Christian Dior en Provence

Elle n’a que 22 ans… Mais en un battement de cils, ses yeux de chat, ses pommettes affûtées et sa silhouette féline l’ont hissée au zénith. Bella Hadid multiplie les unes pour « Vogue », monte les marches à Cannes et joue l’ange pour Victoria’s Secret. Ne vous fiez pas à son calme olympien. Bella a la fougue conquérante des déesses grecques : avec 96 millions de dollars gagnés depuis avril 2018, elle est la top model la mieux payée de la planète. Nous avons donné rendez-vous à l’Américaine au château de La Colle Noire, la dernière demeure de Christian Dior en Provence. L’égérie Dior Makeup découvre le havre de paix dans lequel celui qui a fondé la maison en 1947 a laissé un peu de son âme.

Lire aussi :Paris Match, 70 ans d’aventures et d’émotions

Sous des airs de marquise, une fille de son temps qui invente les codes de demain. Celle qui a tout d’une héroïne classique met en avant sa beauté métissée. Née à Los Angeles d’une mère néerlandaise et d’un père palestinien, elle est l’incarnation du rêve hollywoodien… Et ne se contente pas de faire de la figuration.

Lire aussi: Dans les coulisses d’un numéro exceptionnel

Bella gère sa carrière comme un patron du Cac 40 : elle a lancé une ligne de vêtements et ouvert plusieurs restaurants à Washington. Elle défile sur les plus grands podiums. Et n’hésite pas à fouler le pavé. En 2017, Bella manifestait à New York contre la loi anti-immigration de Donald Trump. En mai, c’est sur Instagram qu’elle défend le droit à l’avortement. Pour ses 25 millions d’abonnés, elle aime dévoiler ses courbes mais, surtout, faire entendre sa voix.

Retrouvez l’intégralité de ce reportage dans le numéro anniversaire exceptionnel de Paris Match, en vente jeudi dans les kiosques.

Toute reproduction interdite