La startup perpignanaise Studio-Duroy développe BassMe, un caisson de basses personnel qui permet de ressentir le son différemment.Disposé sur votre poitrine, BassMe utilise le son et les vibrations pour vous faire ressentir la musique. « Il apporte une nouvelle dimension d’expérience auditive et sensitive, vous immergeant dans la musique, le cinéma ou les jeux vidéo. » la société présentera un prototype au CES 2019 de Las Vegas.

« Parce que la musique, les films ou jeux vidéo font beaucoup appel à notre ressenti et nos sensations, pas uniquement à notre écoute ou notre vue, Studio-Duroy a conçu BassMe, un caisson de basses, discret et design, qui transforme les sons les plus graves en ondes et en vibrations. Pour cela, il suffit simplement de connecter son BassMe en Bluetooth ou en filaire à une source sonore (smartphone, ordinateur…) et de le poser en bandoulière sur le thorax pour que naisse une nouvelle dimension d’écoute. Sa technologie innovante amplifie les basses fréquences et vous immerge au cœur de vos musiques, films ou jeux vidéo. Discret et facile à transporter partout, BassMe est là pour décupler vos émotions ! »

Le périphérique de 230 grammes pour 26W est compatible avec les smartphones via Bluetooth ou jack, ainsi que les consoles de jeux. L’autonomie évoquée est de 10 heures pour à peine plus de 3 heures de charge.La société entend également s’étendre aux salles de cinémas, avec un objectif de 240 salles équipées d’ici 2023. Les premiers exemplaires devraient être disponibles pour le public début 2019, au tarif de 129 euros.

Vers le site officiel de BassMe