Bars fermés, restaurants limités, Ehpad encadrés : le résumé des nouvelles restrictions en Ile-de-France – LCI

Spread the love
  • Yum
Population

EN BREF – Alors que Paris a basculé en “zone rouge écarlate”, le préfet de police a annoncé ce lundi une série de nouvelles mesures dont la fermeture, pour au moins quinze jours, des bars dès ce mardi, la mise en place d’une jauge dans les grands magasins ou encore l’interdiction des congrès et salons.

Ce sont des mesures de freinage car l’épidémie va trop vite.” Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, placé en état d’alerte maximale, a annoncé lundi 5 octobre de nouvelles mesures de restrictions applicables à partir du mardi 6 octobre et ce pour quinze jours, afin de faire face à la progression inquiétante de l’épidémie de Covid-19 dans la capitale et en proche banlieue.

Compte tenu des nouvelles (…) nous serons très vigilants et au côté de l’Etat“, a commenté Anne Hidalgo. La mairie de Paris accompagnera la préfecture de police dans ses opérations de contrôle, avec les agents de la future police municipale, et mobilisera “l’ensemble (des) équipes chargées de l’accompagnement social” des plus fragiles, a assuré l’édile à la conférence de presse, où figuraient également le préfet de région et le patron de l’ARS d’Ile-de-France. Voici ce qu’il faut en retenir.

Lire aussi

Bars et restaurants

Sans surprise, le préfet a annoncé la fermeture des bars à partir de ce mardi à Paris et en petite couronne pour deux semaines, avertissant qu’il serait “implacable pour ceux qui veulent en permanence contourner la règle“.

Les restaurants pourront rester ouverts aux “horaires habituels” mais devront respecter un “nouveau protocole sanitaire” validé par le Haut Conseil de Santé Publique. Parmi les dispositions, une distance d’un mètre entre chaque table, limitée à six convives contre dix auparavant, et le port du masque la plupart du temps sauf lors de la consommation des plats. Ce protocole s’appliquera partout en France, dans les zones d’alerte maximale et les zones d’alerte renforcée, y compris à Aix-Marseille où les restaurants avaient dû baisser le rideau il y a une semaine.

L’Union des métiers des industries de l’hôtellerie (Umih) s’est dite auprès de l’AFP “extrêmement alarmée” de ce nouveau coup dur pour un secteur déjà durement éprouvé par la crise sanitaire.

  

Centres commerciaux, foires et cirques

Centres commerciaux et grands magasins sont épargnés des fermetures mais devront respecter une jauge, afin d’encadrer le “nombre de personnes pouvant se croiser”, a dit le préfet. Ces magasins “devront accueillir au maximum un client pour quatre mètres carrés“, a-t-il précisé. 

Les “foires” et “parc des expositions” vont également devoir fermer, a annoncé le préfet. Ce qui signifie que les congrès, les salons professionnels et autres représentations de cirque sous chapiteau “ne pourront se tenir dans les quinze prochains jours”, a dit le préfet.

Salles de sport et lieux culturels

Concernant les activités sportives, les piscines seront fermées pour les adultes, mais resteront ouvertes aux mineurs “que ce soit dans un cadre scolaire, associatif ou privé“, a détaillé Didier Lallement. Les salles de sport et de fitness restent fermées, au grand dam de leurs représentants. En revanche, “tous les équipements de plein air“, stades, terrains d’entraînement, “pourront rester ouverts à condition de rassembler moins de 1.000 personnes ou 50% de leur capacité maximale si elle est inférieure à ce chiffre de 1.000 personnes“, a encore dit le préfet.

Les lieux culturels – cinémas, théâtres, musées – restent ouverts également, dans le respect du protocole sanitaire qui avait cours jusqu’à présent.

Universités et entreprises

Dans les universités situées en zones d’alerte renforcée et maximale, les amphithéâtres ne pourront être remplis qu’à 50% de leur capacité au maximum.

Pour les entreprises, où naissent, il Ile-de-France, 26% des clusters actifs, la ministre du Travail Elisabeth Borne a prévu de rappeler aux partenaires sociaux “la nécessité de privilégier, plus que jamais, le télétravail dans les zones d’alerte renforcée et maximale”. 

Ehpad

Les visites seront autorisées, mais uniquement sur rendez-vous”, a déclaré le directeur général de l’ARS Ile-de-France, Aurélien Rousseau au sujet des Ehpad. “Avec deux personnes maximum, et si possible dans un espace dédié comme le font aujourd’hui beaucoup d’Ehpad“, a-t-il précisé.

Aurélien Rousseau demande ainsi aux Ehpad parisiens et des départements de la petite couronne d’élargir les créneaux de visites, en permettant aux familles de venir le week-end ou en dehors des horaires classiques de journée “pour que les personnes qui travaillent puissent aller voir leurs familles“.

Toute l’info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Fêtes de mariage, soirées étudiantes ou tout autre évènement festif dans un lieu loué pour l’occasion restent proscrits.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *