nPerf est une application qui analyse l’état du réseau français à partir des test réalisés par les utilisateurs, qui permettent à un internaute de tester son débit, sa latence…

Au niveau des débits descendants (2G, 3G et 4G confondus), la palme revient toujours à Orange. L’opérateur historique s’en tire même avec une avance confortable, puisque du haut de ses 47,49 Mb/s, il devance le deuxième (Free Mobile) de près de 10 Mb/s ! C’est Bouygues qui hérite du bonnet d’âne dans cette catégorie, avec un maigre 32.97 Mb/s.

En termes de latence, la compétition est plus serrée : Bouygues et Orange font la course en tête avec respectivement 48.95ms et 50.44 ms. Free et SFR, eux, accusent un certain retard dans cette catégorie et dépassent les 55ms.

En s’en tenant strictement à la 4G, Orange domine clairement la compétition sur l’ensemble des indicateurs. Toutes technologies confondues, l’ancien France Télécom garde une avance assez nette sur ses trois concurrents.

En termes de scores nPerf, censé refléter la qualité globale de la connexion ressentie par l’utilisateur, c’est une nouvelle fois Orange qui s’offre la première place, avec une certaine avance. C’est Free qui joue le rôle du mauvais élève, sur les talons de SFR.

Le débit moyen des français en forte hausse

L’autre information principale de ce baromètre nPerf, c’est le débit moyen des français : celui-ci a augmenté de 19,88% depuis 2018 ! Une hausse importante, et visible chez tous les opérateurs. C’est SFR qui a connu la plus forte hausse, en passant de 28,72 Mb/s à 35,40 Mb/s (+23,3%). La plus faible hausse revient à Free qui passe de 33,19 Mb/s à 38,56 Mb/s (soit +16,2%).

Les performances en termes de navigation et de streaming s’en ressentent : l’indice de performance moyen du visionnage de vidéos sur YouTube est de 81,71%, ce qui correspond à un visionnage quasiment instantané et ininterrompu. Même constat pour la navigation web : pour les 5 pages les plus recherchée (Google, Facebook, Wikipédia, Leboncoin et Amazon), le temps de chargement moyen est inférieur à 4 secondes.

Pour accéder à l’étude détaillée des résultats nPerf, vous pouvez vous rendre à cette adresse.