Avec le e-commerce et les vaccins, la startup cargo.one décolle

Spread the love
  • Yum

À Berlin, la startup cargo.one a réussi à boucler son deuxième tour de table en six mois. Un rythme représentatif de son attrait durant l’année, alors que son objectif de numérisation du secteur du transport de fret par la voie des aires rencontre des défis clés : la croissance du e-commerce et l’acheminement des vaccins contre la COVID-19.

C’est avec Bessemer Venture Partners et divers investisseurs que la startup allemande a terminé une levée de fonds en série B de 42 millions de dollars, dans le but d’aller s’exporter sur le continent nord-Américain, où des biotech comme Moderna et Pfizer/BioNTech travaillent particulièrement.

La valeur ajoutée de cargo.one : une plateforme simplifiant la vie des entreprises et des compagnies aériennes spécialisée dans le fret aérien. Une sorte de Kayak pour le transport aérien de marchandises, qui arrive à temps dans une période où les compagnies aériennes pour voyageurs se tournent elles aussi vers le transport d’objets pour combler leur manque à gagner.

Sur sa plateforme de mise en relation, les outils développés permettent de simplifier les protocoles, adapter les horaires et les acheminements plus rapidement, mais aussi réduire considérablement les coûts. Moritz Claussen, le directeur général de la startup, annonçait à ce propos :

« Entre 2019 et 2020, nous avons augmenté notre base d’utilisateurs de 300% avec 2000 bureaux de transitaires utilisant désormais la plateforme en Europe pour réserver des offres en temps réel dans une situation de marché très précaire. […] Au cours de cette période, les réservations ont augmenté de plus de 700% ».

Le e-commerce, de son côté, est le levier de long terme qui a persuadé les investisseurs d’investir dans cargo.one. Selon un communiqué de la startup, le marché du commerce en ligne continue d’augmenter d’année en année, avec une croissance de l’ordre de 25 à 35 % pendant les fêtes en 2020, comparé à l’année dernière.

Leave a Reply

%d bloggers like this: