AVANT/APRÈS. Intempéries dans le Sud-Est: visualisez les dégâts à Saint-Martin-Vésubie – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Maisons, entreprises, bâtiments publics: la tempête Alex a endommagé et détruit de nombreuses infrastructures dans les Alpes-Maritimes, notamment dans la commune de Saint-Martin-Vésubie.

Coupée du monde depuis le passage de la tempête Alex, Saint-Martin-Vésubie a été durement touchée par les intempéries de vendredi dernier. Deux corps ont déjà été retrouvés dans cette commune de 1300 habitants. Outre le bilan humain, les dégâts matériels sont considérables: plusieurs bâtiments ont été détruits, l’eau et l’électricité ne fonctionnent plus par endroits…

Vu du ciel, on ne peut que constater l’étendue des dégâts dans la commune. Arbres, routes, maisons: les glissements de terrains et la crue de la rivière causés par les pluies torrentielles ont tout emporté. Les images satellites ci-dessous, fournies par Planet, permettent de visualiser l’ampleur de la catastrophe.

Faites glisser le curseur bleu au milieu de l’image pour visualiser l’impact des intempéries. Si le AVANT/APRÈS ne s’affiche pas correctement sur votre navigateur, cliquez ici.

“39 maisons ont disparu”

Lorsqu’on se concentre sur quelques parties de la commune, les dégâts sont encore plus visibles. Certaines structures et certains bâtiments, très proches des cours d’eau, ont ainsi complètement disparu. Dans Le Dauphiné, le maire de Saint-Martin-Vésubie, Ivan Mottet, fait le point sur l’étendue des dégâts:

“39 maisons ont disparu et je pense qu’il faudra en détruire presque autant, parce qu’elles sont trop proches des précipices formés par l’eau”, détaille-t-il. “Il faudra réfléchir autrement (…) à l’époque on construisait un peu partout.”

“Le village par lui-même est toujours là”, poursuit-il. “Les anciens avaient bien construit le vieux village. Le problème, c’est qu’il y a eu des extensions par les ‘estivants’, beaucoup de ces chalets dispersées ont été détruits par l’eau, parce qu’ils étaient construit trop près des cours d’eau.”

En plus des maisons, des terrains de sport et la caserne des pompiers ont également disparu. Faites glisser le curseur bleu au milieu de l’image pour visualiser l’impact des intempéries. Si le AVANT/APRÈS ne s’affiche pas correctement sur votre navigateur, cliquez ici.

“À 17h, tout s’est écroulé”

Sandra Dzidt, 62 ans, une retraitée vivant dans la commune, a vu sa maison se faire emporter par la crue. Elle raconte son calvaire à l’AFP:

“Il y a eu une pluie torrentielle le vendredi matin, et à 17h, tout s’est écroulé. Les maisons, les parkings, la caserne des pompiers… tout ce qui était près de la rivière. On est 30 familles à avoir perdu notre maison, et tout ce qu’on possédait. (Mon logement) est dans la rivière. Une maison de trois étages. Il ne me reste plus qu’un tout petit pan de mur et une porte. Le cimetière aussi est parti à côté…”

Plus au nord de la commune, excepté les maisons, on constate aussi la disparition de la station service ou encore d’une large partie de la scierie du Mercantour. Faites glisser le curseur bleu au milieu de l’image pour visualiser l’impact des intempéries. Si le AVANT/APRÈS ne s’affiche pas correctement sur votre navigateur, cliquez ici.

La destruction d’une partie du cimetière de la commune pourrait être à l’origine de l’apparition de corps sur les côtes italiennes.

“Il ne s’agit pas de décès récents (…) mais de cadavres anciens qui doivent correspondre aux corps des cimetières engloutis par les flots d’eau”, a affirmé le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalès.

Impossible de savoir en revanche si ces corps proviennent de Saint-Martin-Vésubie ou d’une autre commune touchée par les intempéries – l’état des dépouilles compliquant le processus d’identification.

Crédit des images satellites: © 2020 Planet Labs, Inc.

Louis Tanca Journaliste BFMTV

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *