Deux hommes, originaires de Sens, et âgés de 31 et 27 ans, sont accusés de faits qui remontent à septembre 2015, rapporte France 3.

Un soir, Nidal Boutahar, rappeur connu sous le nom N’Dal, quitte une boîte de nuit après une soirée arrosée près de Sens. Il demande à deux personnes qu’il ne connait pas de le raccompagner, et sur le trajet, la discussion s’envenime. N’Dal reçoit un violent coup de poing.

Le véhicule prend la direction des carrières de Michery. Là, les deux individus vont alors tour à tour étrangler le rappeur avant de brûler son corps. Il faudra 3 mois pour que les enquêteurs retrouvent sa dépouille, et pour arrêter les deux suspects. 

Réclusion criminelle requise

Lors de son réquisitoire, l’avocate générale a évoqué une affaire “sordide” et a critiqué “l’absence d’humanité des deux accusés.” 28 et 25 ans de réclusion criminelle ont été requis.

Le verdict est attendu en fin de journée.