Aurélie Vaquier : son compagnon mis en examen pour meurtre aggravé, le procureur fait des révélations – Closer France

Spread the love
  • Yum

Le 7 avril dernier, un corps sans vie a été retrouvé sous une dalle en béton au domicile d’Aurélie Vaquier, disparue depuis le 28 janvier dernier. Après avoir été placé en garde à vue, son compagnon Samire a été mis en examen pour meurtre aggravé.

Vers une résolution de l’affaire Aurélie Vaquier ? Le 7 avril dernier, des militaires de la compagnie de gendarmerie de Béziers ont fait une découverte déterminante pour l’enquête, au domicile de la jeune femme disparue depuis le 28 janvier dernier. En effet, un corps sans vie a été retrouvé dissimulé sous une dalle en béton de sa maison située à Bédarieux dans l’Hérault. Tout laisse à penser qu’il s’agit de celui de la femme de 39 ans. Lors de l’autopsie du corps réalisée par l’institut médico-légal de Montpellier, la présence de deux tatouages ainsi que des piercings et des bijoux ont permis d’identifier de “manière quasi-certaine” le corps d’Aurelie Vaquier. A noter que l’examen dentaire est “parfaitement concordant” avec le dossier médical. Une expertise sera ordonnée très prochainement afin de confirmer définitivement l’identité de la dépouille. De quoi anéantir les espoirs de sa famille qui espérait la retrouver vivante.

Suite à cette macabre découverte, Samire le compagnon d’Aurélie, a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue. Alors que celui-ci est soupçonné d’être à l’origine de la mort de sa compagne, il a fermement nié les faits en affirmant “qu’il n’était pour rien dans le décès et la dissimilation du corps”. Selon lui, “Aurélie a été tuée par une autre personne, qui serait venue dissimuler le corps à leur domicile.” comme le rapporte La Depeche. Des arguments peu convaicants qui ont conduit a la mise en examen de Samire ce vendredi 9 avril, dans la matinée pour “meurtre aggravé”. Une circonstance aggravante n’a pas joué en sa faveur, puisque le père de deux enfants, entretenait une relation conjugale au moment des faits. “Il s’agit d’un crime, dont la peine maximale encourue est la réclusion à perpétuité” a expliqué le procureur de Béziers qui précise que Samire “bénéficie toujours de la présomption d’innocence, tout au long de la procédure” et qu’il a pour l’heure été “placé en détention provisoire”.

Les causes de la mort restent à déterminer

Pour le moment, les deux médecins légistes en charge de l’expertise ne sont pas parvenus à déterminer avec certitude les causes du décès d’Aurélie Vaquier. Comme l’a évoqué Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers : “Aucune lésion visible n’est susceptible d’expliquer de manière évidente le décès”. “Sans pouvoir fixer précisément la date de la mort, les médecins estiment que le délai est compatible avec la date supposée de sa disparition. Des expertises plus approfondies tenteront de déterminer les causes du décès. Ça va prendre un certain temps, a-t-il ajouté.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

© Facebook

2/12 – Aurélie Vaquier
Le compagnon d’Aurélie Vaquier  a été mis en examen ce vendredi 9 avril pour “meurtre aggravé”

© Facebook

3/12 – Aurélie Vaquier
Il est soupçonné d’avoir tué sa compagne

© Facebook

4/12 – Aurélie Vaquier
Un corps a été retrouvé sous une dalle en béton de son domicile

© Facebook

5/12 – Aurélie Vaquier
Tout laisse à penser qu’il s’agit de celui d’Aurélie Vaquier

© Facebook

6/12 – Aurélie Vaquier
Aurélie Vaquier était portée disparue depuis le 28 janvier dernier

© BFMTV

7/12 – Aurélie Vaquier
Ses proches espéraient la retrouver en vie

© Facebook

8/12 – Aurélie Vaquier
Ils ont déjà perdu espoir

© Facebook

9/12 – Aurélie Vaquier
Les causes du décès n’ont pas encore été identifiées

© Facebook

10/12 – Aurélie Vaquier
Samire a été placé en détention provisoire

© Facebook

11/12 – Aurélie Vaquier
Même s’il est toujours présumé innocent

© Facebook

12/12 – Aurélie Vaquier
L’enquête se poursuit

Leave a Reply

%d bloggers like this: