Une plainte a été déposée au Canada contre l’ambassadeur du Vatican en France, Mgr Luigi Ventura, un prélat italien de 74 ans, pour des faits présumés d’attouchements sexuels, a-t-on appris jeudi auprès de la nonciature (l’ambassade du Vatican) à Ottawa.

Luigi Ventura, ancien nonce au Canada de 2001 à 2009, est déjà visé par deux plaintes en France pour des faits similaires qui se seraient produits en 2018 et 2019 lors de la cérémonie de voeux de la nouvelle année d’Anne Hidalgo, maire de Paris, et impliquant des employés municipaux.

Déjà deux plaintes en France

La nonciature apostolique à Ottawa a confirmé avoir reçu une “seule” plainte concernant Luigi Ventura et indiqué que “la nouvelle a été portée à la connaissance du Saint-Siège”.

Les faits se seraient produits le 26 juillet 2008 au sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, à l’est de Québec, selon le site canadien Présence, spécialisé en information religieuse, qui a révélé l’existence de la plainte.

La victime présumée, un homme alors âgé de 32 ans et membre de l’équipe pastorale, agissait comme serveur pour la table d’honneur d’un grand banquet auquel Luigi Ventura avait été convié pour la fête de sainte Anne. C’est là que ce dernier lui aurait touché les fesses à au moins deux reprises, a-t-il confié à Présence.

L’homme a déposé une plainte vendredi dernier à la nonciature à Ottawa après avoir appris que  Luigi Ventura était visé par des accusations semblables en France. Le nonce en poste à Ottawa, Mgr Luigi Bonazzi, l’a appelé le jour même pour en discuter avec lui.

Diplomate de carrière du Vatican, Luigi Ventura bénéficie de l’immunité diplomatique. Trois hommes, victimes présumées d’agressions sexuelles commises par cet ambassadeur ont demandé ce jeudi à Emmanuel Macron à ce que soit levée son immunité diplomatique