Attestation de déplacement : quelles dérogations pendant le reconfinement ? – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

Avec l’entrée en vigueur d’un nouveau confinement à partir de minuit dans la nuit de jeudi à vendredi, il ne sera bientôt plus possible de se déplacer librement, au moins jusqu’au 1 er décembre.

Après une période de tolérance jusqu’à la fin du week-end pour permettre aux vacanciers de rentrer chez eux, seuls certains types de déplacements du quotidien seront toujours autorisés. Si certains détails doivent encore être annoncés jeudi, « vous ne pourrez pas vous déplacer d’une région à l’autre », a déjà indiqué Emmanuel Macron.

Un rayon d’un kilomètre

Comme c’était le cas au printemps dernier, les Français pourront mettre un pied dehors pour aller travailler ou pour « se rendre à un rendez-vous médical ». Les déplacements seront également permis afin de « porter assistance à un proche », faire des « courses essentielles » ou « prendre l’air à proximité de son domicile. »

Ces déplacements pour « prendre l’air », pour promener son animal de compagnie ou faire du sport par exemple, seront possibles dans un rayon d’un kilomètre de chez soi et dans la limite d’une heure par jour, précise Matignon au Parisien.

Des précisions données jeudi

Pour tous ces motifs, il faudra remplir un document, la fameuse attestation de déplacement dérogatoire. « C’est le retour de l’attestation, comme au printemps », a simplement affirmé le président de la République, sans donner plus de précisions.

Seront-elles également nécessaires pour les visites en maisons de retraite et en Ehpad, qui resteront autorisées ? Pourra-t-elle être remplie en ligne ? Sera-t-elle nécessaire pour déposer ou récupérer ses enfants à l’école, les établissements scolaires restants cette fois ouverts ? De même, quid des déplacements professionnels ? Plus de précisions devraient être apportées par le Premier ministre Jean Castex, qui tiendra une conférence de presse jeudi à 18h30.

Leave a Reply

%d bloggers like this: