Attentat de Nice : Les visages des trois victimes partagés par Christian Estrosi, encore sous le choc – Pure People

Spread the love
  • Yum

Au lendemain de l’attaque au couteau, Christian Estrosi s’était rendu sur le parvis de la basilique Notre Dame de l’Assomption pour se recueillir, accompagné de son épouse Laura Tenoudji, également très affectée par cette tragédie.

Portrait des victimes

Vincent Loquès, le sacristain de la basilique, était un quinquagénaire père de deux filles, divorcé et remarié. Il devait fêter ses 55 ans vendredi 30 octobre. Très bricoleur, après avoir travaillé dans le bâtiment, c’est lui qui comme tous les ans devait monter la crèche de Noël.

Simone Barreto Silva, Brésilienne célibataire de 44 ans, était la mère de trois enfants et vivait depuis quelques années à Nice, dans le quartier populaire de Gambetta. Ancienne danseuse de samba, elle rêvait d’ouvrir son restaurant, après avoir suivi une formation. Le nom de la troisième victime, une femme de 60 ans, n’a pas été révélé, mais les enquêteurs savent qu’il s’agit d’une dame mariée, mère d’enfants aujourd’hui adultes, qui fréquentait régulièrement la paroisse de Notre-Dame de l’Assomption.

Nadine Devillers, victime plus tardivement identifiée, était une passionnée de théâtre âgée de 60 ans. “C’était une femme exceptionnelle, toujours à s’occuper des autres”, a réagi une comédienne qui la connaissait auprès de France Info.

Leave a Reply

%d bloggers like this: