Attentat à Nice : « L’ennemi, nous le connaissons, c’est l’islamisme radical. » Retour sur l’hommage national présidé par Jean Castex – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum

10h56 : Jean Castex prend la parole

« Les prières d’une mère de famille ne condamnent pas à mort. Des cierges allumés au petit matin ne condamnent pas à mort. L’humble travail d’un sacristain ne condamnent pas à mort. Et pourtant, jeudi 29 octobre dernier, ici, à Nice, un homme est entré dans la Basilique Notre-Dame de l’Assomption pour semer la mort avec une sauvagerie sans nom », affirme le Premier ministre.

Leave a Reply

%d bloggers like this: