Attaque du commissariat de Champigny: Darmanin veut interdire la vente au public des mortiers d’artifice – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Des CRS en faction devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, attaqué à tirs de mortier par une quarantaine d’individus dans la nuit du 10 au 11 octobre. — AFP

Gérald Darmanin est en déplacement ce dimanche soir au commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) attaquée la nuit dernier à coup de tirs de mortiers par une quarantaine d’individus. Le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il voulait interdire par une loi la vente au public des mortiers d’artifice. Pour cela, a-t-il expliqué, il déposera un amendement à la proposition de loi LREM sur le continuum de sécurité qui sera examinée à partir du 17 novembre par les députés.

Les syndicats de police reçus jeudi par Emmanuel Macron

Gérald Darmanin a par ailleurs précisé qu’Emmanuel Macron recevra ce jeudi, à 8h30, les syndicats de police. Cette réunion avec le président de la République ne remet pas en cause la rencontre prévue mardi entre Gérald Darmanin et les syndicats de policiers, a-t-on précisé dans l’entourage du ministre.

L’attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne, si elle n’a pas fait de blessé, a déclenché un vif émoi chez les policiers et les foudres de l’opposition de droite qui appelle à la fermeté. D’autant plus qu’elle survient deux jours après que deux policiers en mission en civil ont été blessés, dont un gravement, par balles à Herblay (Val-d’Oise).

«Il est grand temps que le gouvernement se saisisse des violences commises contre les forces de l’ordre (…) Plus personne ne respecte les forces de l’ordre», a réagi dimanche Frédéric Lagache, délégué général d’Alliance, syndicat de police.

>> Plus d’informations à venir sur 20Minutes.fr

34 partages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *