Attaque au couteau à Villejuif : un quinquagénaire décède en voulant protéger sa femme – Midi Libre

Spread the love
  • Yum

Un homme a agressé, ce vendredi 3 janvier, des passants à l’arme blanche, dans un parc à Villejuif (Val-de-Marne), faisant un mort et deux blessés, avant d’être abattu par la police.

Le bilan, qui reste toujours provisoire ce vendredi 3 janvier au soir, fait état d’une victime décédée et de deux autres personnes blessées, dont au moins une grièvement, annonce “Le Parisien” sur son site internet. 

Mort en sauvant sa femme

Selon le maire de Villejuif, Franck Le Bohellec, l’homme tué dans le parc était un habitant de la commune âgé de 56 ans. “Il se promenait avec sa femme lorsque l’agresseur s’est approché, il a voulu protéger sa femme et c’est lui qui a pris ce coup de couteau”, explique le premier magistrat. Sa femme, âgée de 47 ans, se trouve ce vendredi soir dans un état grave.

Quand au troisième blessé, il s’agit d’une femme âgée de 30 ans, touchée au dos et qui se trouvait à l’extérieur du parc au moment de l’agression. Ses jours ne seraient pas en danger selon nos confrères.

Réactivité et courage des forces de l’ordre

L’agression, qualifié pour l’heure “d’attaque” par Laurent Nunez, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur. C’est la “réactivité” et le “courage” d’un équipage de la brigade anticriminalité, qui a permis de neutraliser l’assaillant.

Le profil de l’assaillant

L’homme, âgé de 22 ans et vêtu d’une djellaba noire, relate “France Info”, a attaqué des personnes, aux environs de 14 h, dans le parc des Hautes-Bruyères. La procureure de Créteil, Laure Beccuau, a expliqué que l’auteur de l’attaque avait tenté de faire d’autres victimes, sans y parvenir. Selon Le Parisien, l’agresseur a été rattrapé par les forces de l’ordre alors qu’il pourchassait une femme.

Le secrétaire d’État Laurent Nunez, qui s’est rendu sur les lieux, a salué la “réactivité” de la brigade anticriminalité “qui est intervenue très rapidement et qui a permis de neutraliser l’assaillant immédiatement, empêchant la poursuite sans doute d’un périple meurtrier”.

Une enquête pour “assassinat” et “tentatives d’assassinat”

Une enquête pour “assassinat” et “tentatives d’assassinat” a été ouverte et confiée au Service départemental de la police judiciaire du Val-de-Marne. Vendredi soir, le parquet national antiterroriste n’était pas saisi du dossier.

Antécédents psychiatriques

L’homme, qui n’était pas fiché pour radicalisation selon les premiers éléments connus, avait des antécédents psychiatriques.

Des témoins, cités par “France Info”, affirment que l’agresseur a déclaré être en rupture de traitement médicamenteux et aurait crié “Allahou akbar !”. Une carte bancaire et un sac contenant des documents religieux ont été retrouvés sur le corps de l’assaillant.

Leave a Reply